Mécha Baždarević

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mesa Baždarević
Image illustrative de l’article Mécha Baždarević
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Paris FC (entraîneur)
Biographie
Nationalité Drapeau : Bosnie-Herzégovine Bosnien
Naissance (58 ans)
Lieu Sarajevo (Yougoslavie)
Taille 1,78 m (5 10)
Poste Milieu offensif
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1979-1987Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Željezničar Sarajevo229 (22)
1987-1996Drapeau : France FC Sochaux308 (29)
1996-1997Drapeau : France Nîmes Olympique032 0(0)
1997-1998Drapeau : Suisse Étoile Carouge FC006 0(0)
1979-1998Total575 (51)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1983-1992Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie054 0(4)
1995-1998Drapeau : Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine011 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2003-2005 Drapeau : France FC Istres
2005-2006 Drapeau : Tunisie Étoile du Sahel
2006-2007 Drapeau : Qatar Al Wakrah Club
2007-2010 Drapeau : France Grenoble Foot
2011-2012 Drapeau : France FC Sochaux
2012-2013 Drapeau : Qatar Al Wakrah Club
2014-2017 Drapeau : Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine
2018- Drapeau : France Paris FC
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Mesa Baždarević (ou Mehmed Baždarević), né le à Sarajevo, est un joueur de football international bosnien, devenu entraîneur. Il jouait au poste de meneur de jeu. Il est le premier joueur à avoir porté le brassard de capitaine de la Bosnie-Herzégovine.

Avec la sélection yougoslave, il participe à l'Euro en 1984.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Mehmed Baždarević est formé au FK Željezničar Sarajevo au poste de milieu de terrain. Il joue ses premiers matchs professionnels en 1979 avant de devenir international yougoslave quatre ans plus tard et de disputer l'Euro 1984. Il est vice-Champion de Yougoslavie en 1985 et demi-finaliste de la Coupe de l'UEFA la même année dans une campagne européenne où le club élimine notamment le FC Sion, le Dinamo Minsk et Universitatea Craiova et avant de s'incliner contre le Videoton SC.

Il y joue de 1979 à 1987 avant de rejoindre le FC Sochaux-Montbéliard où il passe neuf saisons. Dès sa première saison en France, il participe à la remonté du club en première division en terminant vice-Champion de France de Division 2 après une défaite en finale contre le RC Strasbourg. Pendant cette saison en D2, Sochaux réussi son parcours en Coupe de France et atteint la finale après avoir éliminé plusieurs clubs de l'élite notamment le Paris SG, le Montpellier HSC, le RC Lens et l'OGC Nice mais s'incline au Parc des Princes face au FC Metz lors de la séance de tirs aux buts. Il devient un joueur réputé en France par sa qualité de passe et son poids dans le jeu sochalien. En 1989-1990, il participe à la Coupe UEFA où Sochaux élimine le club luxembourgeois de La Jeunesse d'Esch sur deux scores fleuves (5-0, 7-0) avant d'être éliminé par l'AC Fiorentina après deux matchs nuls à l'aller comme au retour.

En 1995, le club descend en deuxième division, et rate la remontée immédiate. Âgé de 36 ans et n'entrant plus dans les plans du club, le bosnien part à Nîmes qui évolue alors en National mais qui va jouer la coupe d'Europe des vainqueurs de coupes et qui construit une équipe compétitive pour remonter en deuxième division. Bazdarevic s'y impose comme un élément primordial et apporte beaucoup par son expérience, le club finissant premier loin devant ses concurrents. Cependant, l'année suivante est plus délicate, et devant le manque de résultats, le joueur est écarté. Il quitte le club en cours de saison pour le Étoile Carouge FC, en Suisse.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Mecha Bazdarevic est aujourd'hui un entraîneur réputé pour promouvoir les petits clubs. En effet, lors de la saison 2003-2004, il finit troisième de Ligue 2 avec le FC Istres et monte donc à l'échelon supérieur. Il reçoit le titre de meilleur entraîneur de ligue 2 aux trophées UNFP 2004. La saison suivante est jugée décevante par les dirigeants, si bien que Mécha Baždarević est remplacé en janvier 2005 par Xavier Gravelaine.

Mécha Bazdarevic réalise la même prouesse lors de la saison 2007-2008 avec le Grenoble Foot. Le club isérois finit troisième de ligue 2 et accède à la ligue 1. Le club se maintient en première division la saison suivante et atteint la demi-finale de la Coupe de France, se faisant éliminer par le Stade rennais 1-0. La saison suivante est cependant insuffisante. Le GF38 est relégué en Ligue 2. Bazdarevic décide de continuer avec Grenoble la saison suivante, mais il quitte le club après la 5e journée de Ligue 2, à la suite d'une défaite contre Le Mans 1-0 fin août.

En juin 2011, à la suite du départ de Francis Gillot, il est nommé entraîneur du FC Sochaux pour 2 saisons et disputera la Ligue Europa avec ce club, au sein duquel il a évolué en tant que joueur. Il est limogé le 6 mars 2012, suite aux mauvais résultats de Sochaux et "devant la nécessité de redresser sa situation sportive en Ligue 1"[1], c'est Éric Hély qui le remplace[2].

Le , il est nommé sélectionneur national de la Bosnie-Herzégovine[3]. en replacement de Safet Sušić, démis de ses fonctions le après une défaite 3-0 contre Israël en éliminatoires du Championnat d'Europe de football 2016[4].

Le 15 juin 2018, il devient l'entraîneur du Paris FC[5].

Bilan d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Club Matchs Victoires Match nul Défaites % victoire
Istres 78 25 25 28 32,1 %
Grenoble Foot 38 119 38 34 47 31,9 %
Sochaux 26 4 9 13 21,4 %
Paris FC 0 0 0 0 00,0 %
Total Ligue 1 102 15 31 56 14,7 %
Total Ligue 2 119 52 35 32 43,7 %

Statistiques en Championnat (Ligue 1 et Ligue 2).

Mise à jour le .

Palmarès[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Avec son club formateur du FK Željezničar Sarajevo, il est vice-champion de Yougoslavie en 1985. Pendant son passage en France, il est également vice-champion de France de Division 2 en 1988 et finaliste de la Coupe de France en 1988 avec le FC Sochaux-Montbéliard.

En équipe de Yougoslavie[modifier | modifier le code]

Avec la Yougoslavie, il est vice-champion d'Europe Juniors en 1978 puis Champion d'Europe Juniors en 1980. Il est également médaille de Bronze aux Jeux Olympiques en 1984.

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

Il est finaliste de la Ligue des Champions de la CAF en 2005 avec l'ES Sahel.

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Il est élu meilleur joueur de Yougoslavie en 1985 et en 1986 et sélectionné dans l'équipe idéale UEFA en 1985. En 1989, alors qu'il joue au FC Sochaux, il est élu meilleur joueur étranger de Ligue 1.

En tant qu'entraîneur du FC Istres, il est élu meilleur entraîneur de Ligue 2 en 2004.

Source[modifier | modifier le code]

  • Marc Barreaud, Dictionnaire des footballeurs étrangers du championnat professionnel français (1932-1997), L'Harmattan, 1997.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]