Jean-Marc Nobilo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Marc Nobilo
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France AJ Auxerre B
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (55 ans)
Lieu Cahors
Poste Attaquant puis entraîneur
Parcours junior
Saisons Club
1966-1978 Drapeau : France Rapid de Menton
Parcours amateur
Saisons Club
1978-1982 Drapeau : France CA Castets-en-Dorthe
1982-1987 Drapeau : France SC Hazebrouck
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1988-1991 Drapeau : France US Stade Tamponnaise
1991-1994 Drapeau : France CS Saint-Denis
1996-1999 Drapeau : France Le Havre AC B
2004-2005 Drapeau : France Angers SCO B
2005-2007 Drapeau : France Le Havre AC B
2007-2008 Drapeau : France Le Havre AC
2010 Drapeau : Bénin Bénin
2012-2013 Drapeau : Algérie Algérie U20 2v 2n 4d
2014- Drapeau : France AJ Auxerre B

Jean-Marc Nobilo est un footballeur puis entraîneur français, né le à Cahors dans le département du Lot.

Après avoir évoluer au poste d'attaquant au niveau amateur, il devient entraîneur et dirige notamment Le Havre AC et l'équipe nationale du Bénin. Il est, depuis juin 2013, directeur du centre de formation de l'AJ Auxerre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après différentes expériences à l'Ile Maurice, au Liban et à Al Ain aux Émirats arabes unis, Jean-Marc Nobilo, de retour en France en 2004 devient entraineur adjoint de l'équipe première avec Noël Tosi et entraineur de l'équipe réserve du Angers SCO qu'il fait accédé l'année suivante en CFA2 en étant champion de la Ligue Atlantique. En 2005, Jean-Pierre Louvel, président du Havre AC, lui demande de prendre le poste de directeur du Centre de formation et d'entraineur de l'équipe réserve en CFA2 qu'il fait alors accéder en CFA l'année suivante.

Lors de l'été 2007, il remplace Thierry Uvenard à la tête de l'équipe première alors en Ligue 2[1]. Sous sa direction, le club havrais domine le championnat, remporte le titre à deux journées de la fin et remonte en Ligue 1[2]. Il est alors élu meilleur entraîneur de Ligue 2 aux Trophées UNFP[3] et renouvelle son contrat avec le HAC pour deux saisons supplémentaires[4]. Le retour en Ligue 1 est difficile et Jean-Marc Nobilo « s'attend à être un peu plus dans la souffrance et la sueur. Nous pensons être une grande partie du Championnat entre la quinzième et la vingtième place au classement[5] ». Dernier du classement en décembre et venant d'encaisser quatre défaites en cinq matchs, Jean-Marc Nobilo est nommé manager sportif du club normand par le président Jean-Pierre Louvel et c'est l'ex-entraîneur sochalien, Frédéric Hantz, qui prend sa place[6].

En septembre 2010, il est nommé sélectionneur de l'équipe du Bénin[7], poste qu'il quitte dès le mois de novembre car ses conditions salariales ne sont pas respectées[8]. En février 2011, il est nommé Directeur Technique National (DTN) de l'équipe de Côte d'Ivoire pour deux ans par Jacques Anouma (président de la Fédération ivoirienne de football)[9].

En octobre 2011, suite au changement politique complet en Côte d'Ivoire, le nouveau président de la FIF, Diallo, met fin à son contrat pour cause "de nouvelle vision sportive", malgré un résultat exceptionnel obtenue en huitième de finale de coupe du monde U17 au Mexique avec le coach Alain Gouaméné.

En janvier 2012, il devient responsable des équipes de jeunes de l'Algérie. Entraîneur des moins de 20 algériens, il démissionne de son poste le 23 mars 2013 après l'élimination de l'équipe en phase de poules de la Coupe d'Afrique des nations junior organisée à domicile[10],[11], [12],[13].

Il retourne alors en France et devient, en juin 2013, le directeur du centre de formation de l'AJ Auxerre en remplacement de Raphaël Guerreiro. Il signe avec le club auxerrois un contrat d'une durée de quatre ans. En 2014, il prend en charge la Cfa2 qu'il fait remonter en CFA[14].

Clubs[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 2006 - Vainqueur du Tournoi des centres de formation de Ploufragan et finaliste en 2009 avec Le Havre AC (U19).
  • 2007 - Champion de CFA 2 avec Le Havre AC B
  • 2008 - Champion de Ligue 2 avec Le Havre AC
  • 2008 - Meilleur entraîneur de Ligue 2 (Trophée UNFP)avec le Havre AC
  • 2010 - Vice-Champion de France des Réserves de clubs professionnels (CFA)
  • 2011 - Huitième de finale de Coupe du monde U17 avec la Cote d'Ivoire.
  • 2014 - Vainqueur de la Coupe Gambardella avec les U19 de l'AJ Auxerre
  • 2015 - Champion de CFA 2 avec l'AJ Auxerre
  • 2015 - Meilleur entraîneur de CFA 2 avec l'AJ Auxerre

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Nobilo succèdera à Uvenard », sur www2.lequipe.fr, L'Équipe,‎ (consulté le 25 juin 2012)
  2. « Revault : «Un sacre qui comptera» », sur www2.lequipe.fr, L'Équipe,‎ (consulté le 25 juin 2012)
  3. « L. Blanc meilleur coach de L1 », sur www2.lequipe.fr, L'Équipe,‎ (consulté le 25 juin 2012)
  4. « Jean-Marc Nobilo prolonge », sur www2.lequipe.fr, L'Équipe,‎ (consulté le 25 juin 2012)
  5. Nasser Mabrouk, « Nobilo : «Tout à prouver» », sur www2.lequipe.fr, L'Équipe,‎ (consulté le 25 juin 2012)
  6. « Hantz officiellement nommé », sur www2.lequipe.fr, L'Équipe,‎ (consulté le 25 juin 2012)
  7. Bénin : le Français Jean-Marc Nobilo, nouveau sélectionneur, www.leparisien, 2 septembre 2010.
  8. Bénin: Jean-Marc Nobilo démissionne, www.sport.fr, 3 novembre 2010.
  9. Jean-Marc Nobilo nouveau DTN ivoirien., www.rfi.fr, 17 février 2001.
  10. « Coupe d'Afrique des Nations Juniors 2013 », sur dzfootball.free.fr (consulté le 24 mars 2013)
  11. « Algérie : Nobilo démissionne », sur football365.fr, Groupe Sporever,‎ (consulté le 24 mars 2013)
  12. « EN U20 : Nobilo, prix Nobel de l’échec », sur competition.dz (consulté le 14 juin 2015)
  13. « Algérie : Nobilo démissionne », sur francebleu.fr (consulté le 14 juin 2015)
  14. « Nobilo à la formation », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ (consulté le 24 juin 2013)
  15. Bobigny réussit au Liban, www.leparisien.fr, 22 avril 2003.

Lien externe[modifier | modifier le code]