Longue-Pointe-de-Mingan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Longue-Pointe-de-Mingan
Longue-Pointe-de-Mingan
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Côte-Nord
Subdivision régionale Minganie
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Martin Beaudin
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Paspaya
Population 434 hab. ()
Densité 0,68 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 16′ nord, 64° 09′ ouest
Superficie 64 100 ha = 641 km2
Divers
Fuseau horaire UTC−05:00
Indicatif +1 418, +1 581
Code géographique 2498045
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Canada
Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Longue-Pointe-de-Mingan
Géolocalisation sur la carte : Québec
Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Longue-Pointe-de-Mingan
Géolocalisation sur la carte : Côte-Nord
Voir sur la carte administrative de la zone Côte-Nord
City locator 14.svg
Longue-Pointe-de-Mingan
Géolocalisation sur la carte : Côte-Nord
Voir sur la carte topographique de la zone Côte-Nord
City locator 14.svg
Longue-Pointe-de-Mingan
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Longue-Pointe-de-Mingan est une municipalité du Québec (Canada) située dans la municipalité régionale de comté de la Minganie qui fait partie de la région de la Côte-Nord. Les gens de la région disent simplement Longue-Pointe.

Géographie[modifier | modifier le code]

Dans la MRC : Minganie.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce petit village a été fondé en 1849 par des pêcheurs venus de la région de Paspébiac, en Gaspésie, et avec, à leur tête, Thaddée Leblanc.

L'église du village

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le village doit son nom à une pointe de sable qui s'avance vers le golfe du Saint-Laurent[1].

Démographie[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
552537505430479434

Sa population, en 2016, s'élève à 434 habitants qui vivent principalement du tourisme, de la transformation des produits de la mer, des biens et services et de la pêche.

Les principaux patronymes des familles fondatrices ou établies avant 1976 (année du raccordement avec l'ouest du Québec par l'ouverture de la route 138) et, pour la plupart, toujours représentés : Albert, Beaudin, Beaudry, Bond, Boucher, Burgess, Chiasson, Collin, Gagnon, Gravel, Kavanagh, Leblanc, Loiselle, Maloney, Méthot, Paquet, Paradis, Poirier, Rail, Vaillancourt, Vibert, Ward.

Langues[modifier | modifier le code]

La population de Longue-Pointe-de-Mingan compte 96,9 % de francophones, 1 % d'anglophones et 2,1 % d'allophones (innu-aimun) [4].

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[5].

Longue-Pointe-de-Mingan
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Jean-Luc Burgess Voir
2005 Voir
2009 Voir
2013 Voir
2017 Martin Beaudin Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises


Attraits[modifier | modifier le code]

Directement situé sur le bord du golfe du Saint-Laurent, Longue-Pointe-de-Mingan profite d'une plage de sable fin : toutefois la température de l'eau n'y dépasse guère les 4 degrés. La municipalité a aménagé un trottoir de bois le long de la rive.

Musée de la station de recherche des îles Mingan en 2017

Face au village, on trouve les premières îles du parc national de l'Archipel-de-Mingan. Sont visibles de la côte : l'île aux Bouleaux, l'île Nue de Mingan et l'île aux Perroquets. Cette dernière doit son nom aux nombreux macareux moines (aussi appelé perroquets de mer) qui y résident en été.

Des excursions sont offertes à Grande Île, à l'île Nue de Mingan et l'île aux Perroquets, accompagnées d'un interprète de Parcs Canada.

Le village tient, en juillet de chaque année, le festival des Paspayas, avec défilé de chars allégoriques et feux d'artifice, bingo, déjeuner et souper communautaire, projection d’un film à l’extérieur, concerts, tournoi de volley-ball, jeux gonflables. Depuis 1999, le festival rassemble environ 1200 personnes, soit trois fois la population du village[6].

Fondée en 1979, la station de recherche des îles Mingan avec un petit musée est ouverte au public. Cette station est la première à mener des recherches à long terme sur les cétacés dans le golfe du Saint-Laurent, en particulier sur le rorqual bleu (Balaenoptera musculus), une espèce menacée de disparition.[7]. Depuis 1983, les biologistes ont identifié 450 rorquals bleus, dont 70 baleineaux.

Ancien aérogare de Longue-Pointe (2).jpg

Aéroport[modifier | modifier le code]

À quelques kilomètres de la ville, un ancien aéroport militaire a servi durant la Seconde Guerre mondiale. Il est à présent désaffecté, mais on y retrouve les principaux bâtiments de l'époque. La piste sert maintenant aux hélicoptères nolisés par les chasseurs.


Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]