Indicatifs régionaux 367, 418 et 581

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les indicatifs régionaux 367, 418 et 581 sont les indicatifs téléphoniques régionaux de l'Est du Québec. Les compagnies de téléphone titulaires dans cette région sont Bell Canada, Rogers, Telus, Cogeco et Vidéotron et de petites compagnies indépendantes.

Historique[modifier | modifier le code]

L'indicatif régional 418 était un des 86 indicatifs originaux du Plan de numérotation nord-américain défini en 1947. À ce moment, l'indicatif couvrait la partie Est du Québec.

En 1957, l'extrême Nord-Ouest du Québec a été ajouté à l'indicatif régional 418. Cette région nordique a été transférée à l'indicatif régional 819 à la fin des années 1970 et l'indicatif régional 418 a alors acquis ses frontières actuelles.

En 2008, l’indicatif 581 a été superposé à l’indicatif 418 pour pallier le manque de numéros de téléphone dans l'indicatif 418[1].

En 2018, l'indicatif 367 sera introduit et superposé aux indicatifs 418 et 581 pour pallier le manque de numéros de téléphones dans ces indicatifs[2].

Principales communautés incluses dans les indicatifs 418 et 581[modifier | modifier le code]

Les communautés desservies par les indicatif 367, 418 et 581 sont la ville de Québec et ses environs, la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, la région du Bas-Saint-Laurent incluant Rimouski et Rivière-du-Loup, la région de Chaudière-Appalaches, la région de Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, la région de la Côte-Nord et partiellement la région de la Mauricie, soit la majorité des MRC de Mékinac (Saint-Tite) et des Chenaux (Sainte-Anne-de-la-Pérade).

À cause de la proximité avec le Québec et de son éloignement des autres régions des États-Unis, les indicatifs desservent aussi quelques hameaux de l'État du Maine aux États-Unis dont le petit village de Estcourt Station dans l'État du Maine aux États-Unis.

Référence[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]