Liste des directeurs du Muséum national d'histoire naturelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Muséum national d'histoire naturelle (MNHN), créé en 1633, est un établissement français de recherche et de diffusion de la culture scientifique naturaliste.

La charge de Surintendant du jardin royal des plantes médicinales est créée par Guy de La Brosse. Elle revient normalement au Premier médecin du roi sous l'Ancien Régime.

Le 20 août 1790, un décret de l'Assemblée nationale demande aux démonstrateurs du Jardin du roi de rédiger un projet pour sa réorganisation. La première assemblée vote le départ du marquis de La Billarderie et élit à l'unanimité Daubenton comme président. Il forme une commission comprenant Antoine-François Fourcroy, Bernard Lacépède et Antoine Portal. Celle-ci est chargée de rédiger le règlement de la nouvelle institution et d'en fixer le fonctionnement. Le corps des professeurs et leur directeur, élu et renouvelé chaque année devant être le garant de l'indépendance de la recherche. Mais le projet n'aboutit pas, l'Assemblée nationale ne donnant pas suite. En 1791, La Billarderie démissionne et est remplacé par Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre. Ce n'est qu'en 1793 que Joseph Lakanal (1762-1845), apportant les collections du Prince de Condé rencontre Daubenton et découvre le projet de 1790. Lakanal le porte à l'Assemblée et, dès le lendemain 10 juin 1793, obtient le vote du décret établissant le Muséum national d'histoire naturel, lui donnant ainsi une existence juridique propre. Le poste d'intendant est alors remplacé par la fonction de directeur du Muséum d'histoire naturelle.

Le muséum est aujourd'hui doté du statut de grand établissement et placé sous tutelle conjointe des ministres de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et de l'Environnement3,4. Son siège se trouve au jardin des Plantes mais il a d'autres sites à Paris et en France. Le Muséum dispose d'un personnel d'environ 2 000 membres dont 450 chercheurs. Depuis la réforme de 2014, il est dirigé par le président du Muséum national d'histoire naturelle, assisté de directeurs-généraux délégués.

1635-1793 Surintendant du Jardin royal des plantes[modifier | modifier le code]

1793 - 1800 Directeur du Muséum, élu pour un an[modifier | modifier le code]

1800 - 1863 Directeur du Muséum, élu pour deux ans[modifier | modifier le code]

1863 - 1999 Directeur du Muséum, nommé pour cinq ans[modifier | modifier le code]

2002 - Président du Muséum, nommé pour cinq ans[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Source depuis 1793 : Philippe Jaussaud et Édouard-Raoul Brygoo, Du jardin au Muséum : en 516 biographies, Publications scientifiques du Muséum national d'histoire naturelle, Paris 2004, 264 pages, (ISBN 2-85653-565-8).
  • Jean Dorst (dir.), Muséum national d'histoire naturelle, 253 p., Fernand Nathan, Paris, 1980, (ISBN 2-09-290195-8)
  • Yves Laissus, Le Muséum national d'histoire naturelle, Gallimard, Paris, 1995
  • Stéphane Déligeorges, Alexandre Gady et Françoise Labalette, Le Jardin des Plantes et le Muséum national d'histoire naturelle, Monum, Paris, 2004, 64 p., (ISBN 2-85822-601-6)
  • Philippe Jaussaud et Édouard-Raoul Brygoo, Du Jardin au Muséum en 516 biographies, 630 p., Muséum national d'histoire naturelle, Paris, 2004, (ISBN 2-85653-565-8)
  • Annuaire et sites du Muséum national d'histoire naturelle, 40 p., MNHN, Paris, rééditions décennales.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Archives nationales - jardin du roi - surintendants : Antoine Vallot »
  2. par lettre du 18 décembre 1643 transmet la charge à son fils, alors que son gendre Jacques Cousinot est Premier médecins du roi
  3. Académie des sciences (France) Auteur du texte, Histoire de l'Académie royale des sciences ... avec les mémoires de mathématique & de physique... tirez des registres de cette Académie, Imprimerie de Du Pont, (lire en ligne)
  4. Yves Laissus, Le Muséum national d'histoire naturelle, Paris, Gallimard, coll. « Découvertes », (réimpr. 2003) (ISBN 2-07-053323-9), p. 128
  5. le décret royal du 31 mars 1718 sépare les deux charges, alors que Claude-Jean-Baptiste Dodart devient Premier médecin du roi en 1718