Henry de Lumley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Henry de Lumley-Woodyear ou Henry de Lumley, né le à Marseille, est un préhistorien français. Sa trajectoire professionnelle de plus de 40 ans est jalonnée par des découvertes importantes et par la construction d'équipements scientifiques destinés à faire mieux connaître la Préhistoire et toujours liés à des programmes de recherche et à des fouilles archéologiques et paléontologiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henry de Lumley est né à Marseille et a fait ses études au collège du Sacré-Cœur[1]. Avec une licence ès sciences naturelles en 1955, un diplôme d'études supérieures de sciences naturelles en 1956 et un doctorat ès sciences naturelles en 1965, Henry de Lumley a poursuivi ses recherches à Marseille de 1955 à 1980 au sein du CNRS, où il devient directeur de recherche. Il a formé une équipe de recherche à l'Université de Provence consacrée à l'étude de la géologie du quaternaire et à celle de la préhistoire et des hominidés fossiles.

Il a dirigé de nombreuses fouilles archéologiques comme à Caune de l'Arago, à Baume Bonne, à Quinson, etc. Il succède à François Charles Ernest Octobon dans la direction des fouilles de la grotte du Lazaret en 1962. Il dirige également l'organisation du chantier de fouilles d'urgences de Terra Amata en collaboration avec l'archéologue et préhistorien François Charles Ernest Octobon à la demande, en 1965, du directeur des antiquités préhistoriques de la région Provence-Corse. Il prend part à la construction de plusieurs musées de préhistoire en France : à Terra Amata, à Tautavel, à Menton, à Tende, à Quinson, à Vallon-Pont-d'Arc.

Il participe aussi à l'étude des gravures rupestres protohistoriques de la vallée des Merveilles (massif du Mercantour dans les Alpes), ainsi qu'à l'analyse scientifique de la grotte du Vallonnet (Roquebrune-Cap-Martin, Alpes-Maritimes).

En 1980, il devient professeur au Muséum national d'histoire naturelle de Paris puis directeur du laboratoire de préhistoire du Muséum et de l'Institut de paléontologie humaine de Paris (Fondation Albert Ier, Prince de Monaco). Il a contribué au renouvellement de la muséographie de la section de préhistoire du musée de l'Homme à Paris.

Dès 1981 il met en place le premier enseignement de troisième cycle du Muséum national d'histoire naturelle avec le DEA suivi en 1984 par le doctorat.

De 1994 à 1999, il est directeur du Muséum national d'histoire naturelle de Paris.

Actuellement[2], il est président du conseil d'administration de l'Institut de paléontologie humaine après en avoir été directeur (1980-2019). Il est également membre de l'Institut de France (correspondant de l'Académie des sciences et correspondant de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1999) et de l'Académie des sciences d'outre-mer[3]. Il est président de la fondation Teilhard de Chardin[4] un centre de documentation hébergé à la Bibliothèque centrale du Muséum national d'histoire naturelle et reconnu d'utilité publique[5].

Il poursuit son activité et participe à des projets internationaux de fouilles en Géorgie, en Chine et en Éthiopie. Un de ses projets actuels[Quand ?] est l'étude du site de Kada Gona en Éthiopie, qui a livré une industrie lithique parmi les plus anciennes connues à ce jour (2,55 millions d'années)[6]. Il contribue également à la construction d'un musée de l'évolution humaine à Addis-Abeba.

Il est rédacteur en chef du journal L'Anthropologie, et président du conseil scientifique du parc naturel régional du Verdon[7].

Publications[modifier | modifier le code]

  • « Liste et liens vers ses publications en ligne sur Persée », sur persee.fr.
  • [Escalon & Lumley 1957] Max Escalon de Fonton, « Les industries à microlithes géométriques », Bulletin de la Société préhistorique française, vol. 54, nos 3-4,‎ , p. 164-180 (lire en ligne [sur persee]).
  • [Lumley et al. 1969] « Le Paléolithique inférieur et moyen du Midi méditerranéen dans son cadre géologique », Gallia préhistoire (5e supplément, 463 p.), t. 1 : « Ligurie - Provence »,‎ (lire en ligne [sur persee]).
  • [Lumley et al. 1969] Henry de Lumley-Woodyear et al., « Une cabane acheuléenne dans la Grotte du Lazaret (Nice) », Mémoires de la Société préhistorique française, t. 7,‎ , p. 1-234 (résumé).
  • [Lumley et al. 1972] Henry de Lumley et al., La grotte moustérienne de l'Hortus (Valflaunès, Hérault), Université de Provence, coll. « Études Quaternaires » (no 1), , 668 p. (présentation en ligne).
  • [1976] Henry de Lumley (dir.) (préf. Valéry Giscard d'Estaing), La Préhistoire française, t. 1 : Les civilisations paléolithiques et mésolithiques de la France, Éditions du CNRS, , 1521 p. (ISBN 2-222-01968-0).
  • [1976] Henry de Lumley (dir.), Jean Guilaine (éditeur scientifique) et al., La Préhistoire française, t. 2 : Les civilisations néolithiques et protohistoriques de la France (publié à l'occasion du IXe Congrès de l'U.I.S.P.P. (Union Internationale des Sciences Préhistoriques et Protohistoriques), Nice, 1976), Éditions du CNRS, , 912 p. (ISBN 978-2-222-01969-5).
  • [1984] Art et Civilisations des Chasseurs de la Préhistoire 34000-8000 ans av. J.-C., édition du Muséum national d'histoire naturelle, .
  • [1992] Le Mont Bégo, vallées des merveilles et de Fontanalba, Imprimerie nationale, coll. « Guides archéologiques de la France », , 168 p. (ISBN 9782858224357, résumé).
  • [1995] Le grandiose et le sacré, Edisud, .
  • [1998] L'Homme premier. Préhistoire, évolution, culture, Paris, éd. Odile Jacob, coll. « Poches », (réimpr. 2009) (présentation en ligne).
  • [1999] Trésors méconnus du musée de l'homme. Dans le secret des objets et des mondes, Paris, Éd. Le Cherche-midi, .
  • [2004] La Géorgie, berceau des Européens, Éd. Musée de la Préhistoire des Gorges du Verdon, .
  • [Lumley et al. 2004] Henry de Lumley, Anna Echassoux, Salvador Bailon, Dominique Cauche, Marie-Pierre de Marchi, Emmanuel Desclaux, Khalid El Guennouni, Samir Khatib, Frédéric Lacombat, T. Roger et Patricia Valensi, Le sol d'occupation acheuléen de l'unité archéostratigraphique UA 25 de la grotte du Lazaret, Nice, Alpes-Maritimes, Edisud, (résumé).
  • [2004] Teilhard de Chardin en Chine : Correspondance inédite (1923-1940) (préf. Henry de Lumley) (Correspondance commentée et annotée par Amélie Vialet et Arnaud Hurel), Edisud, .
  • [2005] La grotte du Lazaret, un campement de chasseurs il y a 160 000 ans, Edisud, coll. « Archéologies », , 79 p. (ISBN 2744905631, résumé).
  • [2006] « Il y a 400 000 ans : le feu, un formidable facteur d'hominisation », Comptes-rendus Palevol, vol. 5, nos 1-2,‎ , p. 149–154 (ISSN 1631-0683).
  • [2007] La Grande Histoire des premiers hommes européens, Paris, éd. Odile Jacob, .
  • [Lumley & Tianyuan 2008] Henry de Lumley et Li Tianyuan, Le Site de l'Homme de Yunxian, Quyuanhekou, Quingqu, Yunxian, Province du Hubei, CNRS Éditions, (présentation en ligne).
  • [2009] Terra Amata, t. 1 : Nice, Alpes-Maritimes, CNRS Éditions, .
  • [Moyano et al. 2010] Isidro Toro Moyano, Henry de Lumley, Frédéric Lebegue, Pascal Barrier, Dom Cauche, Deborah roxanne Barsky, Vincenzo Celiberti, Sophie Grégoire, Marie-Hélène Moncel et Brahim Mestour, Les industries lithiques archaïques de Barranco Leon et de Fuente Nueva 3 : Orce, bassin de Guadix-Baza, Andalousie, CNRS Éditions, (résumé).
  • [Lumley et al. 2011] Henry de Lumley et al., Les industries du Paléolithique ancien de la Corée du Sud dans leur contexte stratigraphique et paléoécologique : Leur place parmi les cultures du Paléolithique ancien en Eurasie et en Afrique, CNRS Éditions, (résumé).
  • [2011] Terra Amata, t. 2 : Nice, Alpes-Maritimes, CNRS Éditions, .
  • [2011] L'Atelier du Préhistorien, CNRS Éditions, .
  • [2011] La Montagne Sacrée du Bego, CNRS Éditions, .
  • [2011] Les premiers peuplements de la Côte d'Azur et de la Ligurie : 1 million d'années sur les rivages de la Méditerranée, t. 1 : Le Paléolithique, Melis Éditions, .
  • [2011] Cent ans de préhistoire : L'Institut de Paléontologie Humaine, CNRS Éditions, .
  • [2012] L'Univers, la Vie, l'Homme : Émergence de la conscience, CNRS Éditions, .
  • [Lumley & Lumley 2014] Marie-Antoinette de Lumley et Henry de Lumley, Mémoires de préhistoriens. L'extraordinaire aventure de la Préhistoire. Les hommes, les outils, les cultures, Paris, éd. Odile Jacob, , 240 p. (présentation en ligne).
  • [2014] Henry de Lumley et Henriette Chardak, Tahül et les pierres de foudre (fiction), éditions de l'Archipel, (résumé).

Honneurs[modifier | modifier le code]

Prix scientifiques[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Méthodes modernes de fouilles archéologiques, 1967 ;
  • Archéologie en laboratoire, 1969 ;
  • Découverte de l'Homme de l'Arago, 1969 ;
  • La Vallée des Merveilles, 1971 ;
  • La grotte de l'Hortus, 1975 ;
  • Histoire d'ancêtres, 1982 ;
  • L'Homme de Tautavel, 20 ans de recherches, 1989.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lumley & Lumley 2014.
  2. « Organigramme de l’Institut de Paléontologie Humaine », sur fondationiph.org, Institut de paléontologie humaine (consulté en ).
  3. « Académiciens », sur academieoutremer.fr, Académie des sciences dʼoutre-mer (consulté en ).
  4. « Composition du Conseil d'administration de la fondation Teilhard de Chardin »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur mnhn.fr.
  5. « Liste des associations et des fondations reconnues comme établissements d'utilité publique », sur legifrance.gouv.fr, Legifrance (consulté le ).
  6. (en) José-Antonio López-Sáez et Manuel Domínguez-Rodrigo, « Palynology of OGS-6a and OGS-7, two new 2.6 Ma archaeological sites from Gona, Afar, Ethiopia: Insights on aspects of Late Pliocene habitats and the beginnings of stone-tool use », Geobios, vol. 42, no 4,‎ , p. 503–511 (ISSN 0016-6995, DOI 10.1016/j.geobios.2008.12.002, lire en ligne [sur academia.edu], consulté en ).
  7. « Liste des membre du conseil scientifique du parc naturel régional du Verdon », Savoirs du Verdon (courrier du conseil scientifique), n° 3, sur et-com.fr, (consulté en ), p. 2.
  8. Grande chancellerie de la Légion d'honneur Au grade d'officier
  9. Décret du 31 décembre 2001 portant promotion
  10. Décret du 14 novembre 2006 portant élévation aux dignités de grand'croix et de grand officier
  11. « Le professeur Henry de Lumley a reçu , le 21 novembre 2011, les insignes de Grand Officier de la Légion d'Honneur », sur fondationiph.org, Institut de paléontologie humaine (consulté en ).
  12. Décret du 31 décembre 2010 portant élévation aux dignités de grand'croix et de grand officier du JORF no 0001 du 1er janvier 2011, page 8, texte no 1
  13. Ordonnance Souveraine n° 3.540 du 18 novembre 2011 portant promotions ou nominations dans l'ordre du Mérite culturel

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]