Liopleurodon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Liopleurodon
Description de cette image, également commentée ci-après

Mâchoires fossiles de Liopleurodon ferox

Classification
Règne Animalia
Classe Reptilia
Super-ordre  Sauropterygia
Ordre  Plesiosauria
Super-famille  Pliosauroidea
Famille  Pliosauridae

Genre

 Liopleurodon
Sauvage, 1873

Espèces de rang inférieur

  • Liopleurodon ferox Sauvage, 1873
  • Liopleurodon pachydeirus Seeley, 1869
  • Liopleurodon rossicus Novozhilov, 1948

Liopleurodon (« dents à face lisse ») est un genre de pliosaures, grands reptiles marins carnivores qui vivaient du milieu à la fin du Jurassique (160 à 155 millions d'années avant notre ère). La plus grande et la plus connue des espèces de ce genre est Liopleurodon ferox, identifié pour la première fois par H.E. Sauvage en 1873.

Description[modifier | modifier le code]

Liopleurodon ferox (vue d'artiste)
Liopleurodon avec un Leedsichthys.

Ses quatre puissantes nageoires suggèrent que Liopleurodon était un nageur rapide. Ce déplacement spécifique à 4 nageoires a apparemment disparu avec l'extinction du genre. Des études de son crâne ont révélé qu'il pouvait analyser l'eau avec ses narines pour détecter d'où venaient certaines odeurs[réf. nécessaire]. Liopleurodon était très probablement carnivore.

Ses fossiles ont été trouvés surtout en Allemagne et au Royaume-Uni, l'Europe étant alors couverte par l'océan Téthys.

Controverse sur sa taille[modifier | modifier le code]

Sa taille maximum est assez controversée. La plupart des fossiles de Liopleurodon ferox semblent indiquer qu'il pouvait atteindre 5 à 7 m de long, mais les estimations les plus grandes lui donnent une taille avoisinant les 18 à 20 mètres. Cependant, comme avec Kronosaurus, un autre pliosaure, il y a une incertitude sur la validité des reconstructions actuelles. Les preuves fossiles de Grande-Bretagne indiquent qu'il existerait des pliosaures contemporains de plus grande taille, mais les fossiles sont trop fragmentaires pour déterminer s'ils appartenaient au genre Liopleurodon ou à d'autres genres.

En 2002 la découverte d'un très grand pliosaure au Mexique a été annoncée. Ce qui fut appelé le « monstre d'Aramberri » était prudemment estimé comme faisant 15 m de long, avec la possibilité qu'il s'agisse d'un jeune spécimen[1].

Dans le documentaire de la BBC Sur la terre des dinosaures (1999), la taille du Liopleurodon était estimée à 25 mètres de long et son poids à 150 tonnes. Cette estimation est considérée par les paléontologues comme très exagérée.

Des pliosaures ayant pu atteindre des tailles gigantesques sont souvent assimilés au Liopleurodon, bien qu'ils n'appartiennent pas à ce genre. La popularité de ce reptile a fait que ces espèces inconnues sont couramment désignées comme des Liopleurodon.

Spécimens de pliosaures non identifiés de grande taille[modifier | modifier le code]

Plusieurs fossiles de très grands pliosaures ont été mis au jour, et sont encore étudiés en vue de leur détermination. Certaines personnes ont pu envisager qu'il s'agisse de Liopleurodon, ce qui a pu contribuer à la controverse concernant la taille de ce dernier :

  • « Monstre d'Aramberri », du Mexique, identifié en 2003 comme étant un pliosaure[1]. Estimé à une quinzaine de mètres de long pour un exemplaire probablement juvénile ;
  • Pliosaurus funkei (« Predator X »), pliosaure découvert au Spitzberg en 2007, et dont la longueur a également été initialement estimée à une quinzaine de mètres ;
  • Pliosaurus kevani, pliosaure dont le crâne gigantesque a été découvert en Angleterre et racheté par un musée en 2009. Ses dimensions sont comparables à celles de Pliosaurus funkei.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Buchy, Frey & al., 2003, First occurrence of a gigantic pliosaurid plesiosaur in the late Jurassic (Kimmeridgian) of Mexico, Bulletin de la Société géologique de France, t. 174, no 3, p. 271-278

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]