Steve Brusatte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Steve Brusatte
Description de cette image, également commentée ci-après
Steve Brusatte creusant en Algarve, au sud du Portugal.
Nom de naissance Stephen Louis Brusatte
Naissance (35 ans)
Ottawa (Illinois) (Drapeau des États-Unis États-Unis)
Nationalité Américain
Domaines Paléontologie
Institutions Musée national d'Écosse (Édimbourg)
Formation Université de Chicago
Université Columbia
Directeur de thèse Mark A. Norell (en)
Distinctions Marshall Scholarship (en)
Site (en) Site personnel

Stephen L. Brusatte, dit Steve Brusatte, né le à Ottawa (Illinois), est un paléontologue américain œuvrant pour l'université d’Édimbourg[1]. Il y travaille comme biologiste évolutionniste, spécialisé en anatomie, généalogie et évolution des dinosaures et autres organismes fossiles[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a écrit plus de 60 articles scientifiques, publiés de nombreux livres (parmi lesquels le Dinosaurs Coffee Table Book[2] et le volume technique Paléobiologie des dinosaures[3]) et a décrit plus de 10 nouvelles espèces d'animaux fossilisés.

Il a effectué des terrains de recherche en Grande-Bretagne, Chine, Lituanie, Pologne, Portugal, Roumanie et aux États-Unis. Ses recherches se retrouvent régulièrement dans la presse populaire. Il est un « resident paleontolog », l'équivalent d'un consultant scientifique pour l'équipe de la BBC sur la question des dinosaures.

Titres universtaires[modifier | modifier le code]

  • 2013 : PhD, Earth and Environmental Sciences, Columbia University (USA)
  • 2011 : MPhil, Earth and Environmental Sciences, Columbia University (USA)
  • 2008 : MSc, Earth Sciences, University of Bristol (UK)
  • 2008 : MSc, Palaeobiology, University of Bristol (UK)
  • 2006-2008 : Marshall Scholarship, United Kingdom
  • 2006 : BS, Geophysical Sciences, University of Chicago (USA)

Le monstre du Loch Storr[modifier | modifier le code]

Le grand public le connait surtout pour son travail sur le monstre du Loch Storr[4],[5]. Le surnom de « monstre du Loch Storr » est dû à sa découverte en 1966, sur l'île de Skye en Écosse, par le directeur d'une usine électrique voisine. Son squelette a été dévoilé au grand public pour la première fois au musée national d'Écosse, à Édimbourg, en 2016, par l'équipe de Steve Brusatte. Le « monstre » est en fait un ichthyosaure, vieux de 170 millions d'années[5].

Ouvrages et publications[modifier | modifier le code]

  • Brusatte, Stephen L. 2005. Review: The Great Dinosaur Controversy: A Guide to the Debates. Earth Sciences History, 24, 131-132.
  • Brusatte, Stephen L. 2008. Review: Your Inner Fish: A Journey into the 3.5-Billion-Year History of the Human Body. Palaeontological Association Newsletter, 68, 116-117.
  • Brougham, J., et Brusatte, Stephen L. 2010. Distorted Microraptor specimen is not ideal for understanding the origin of avian flight. Proceedings of the National Academy of Sciences (USA), 107, E155.
  • Brusatte, Stephen L. 2010. Review: Tyrannosaurus rex: The Tyrant King. Journal of Vertebrate Paleontology, 30, 304-305.
  • Brusatte, Stephen L. 2010. Review: The Age of Dinosaurs in South America. Palaeontological Association Newsletter, 74, 79-80.
  • Brusatte, Stephen L. 2011. Review: The Princeton Field Guide to Dinosaurs. Journal of Vertebrate Paleontology, 31, 932-933.
  • Brusatte, Stephen L. 2012. Review: Transylvanian Dinosaurs. Priscum: Newsletter of the Paleontological Society, 19(2), 22-24.
  • Brusatte, Stephen L. 2013. Review: The Complete Dinosaur (Second Edition). Priscum: Newsletter of the Paleontological Society, 20(2), 24-25.
  • Brusatte, Stephen L. 2014. Review: Dinosaurs of the British Isles. Palaeontological Association Newsletter, 87, 65-66.
  • Brusatte, Stephen L. 2016. Review: At the Top of the Grand Staircase: the Late Cretaceous of Southern Utah. Palaeontological Association Newsletter, 91, 106-107.
  • Brusatte, Stephen L. 2016. Evolution: how some birds survived when all other dinosaurs died. Current Biology, 26, R415-R417.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Edinburgh Research Explorer : Dr Steve Brusatte, Chancellor's Fellow in Vertebrate Palaentology », sur The University of Edinburgh (consulté le 28 décembre 2016)
  2. (en-US) Stephen L. Brusatte et Michael Benton, Dinosaurs, London, Quercus Publishing, , 224 p. (ISBN 978-1847244178)
  3. (en-US) Stephen L. Brusatte, Dinosaur paleobiology, Hoboken (New Jersey), Wiley-Blackwell, , 336 p. (ISBN 9781118273555)
  4. « Mieux que le monstre du Loch Ness, le monstre du Loch Storr », sur L'Obs avec AFP, (consulté le 28 décembre 2016)
  5. a et b « Un monstre marin du jurassique sort de sa réserve », sur Étrange et Insolite, (consulté le 28 décembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]