Les Tourailles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tourailles et Tourailles-sous-Bois.
Les Tourailles
La basilique Notre-Dame-de-la-Recouvrance.
La basilique Notre-Dame-de-la-Recouvrance.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Argentan
Canton Athis-de-l'Orne
Intercommunalité Flers Agglo
Maire délégué Odile Gauquelin
Code postal 61100
Code commune 61489
Démographie
Population 70 hab. (2014)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 45′ 21″ nord, 0° 24′ 04″ ouest
Altitude Min. 159 m – Max. 254 m
Superficie 2,46 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Athis-Val-de-Rouvre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 15.svg
Les Tourailles

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 15.svg
Les Tourailles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Les Tourailles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Les Tourailles

Les Tourailles est une ancienne commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle d'Athis-Val-de-Rouvre[1].

Elle est peuplée de 70 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire est arrosé par la Rouvre et le ruisseau des Onfrairies.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis le IXe siècle se déroulait un pèlerinage très fréquenté à la chapelle Notre-Dame de la Recouvrance.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
 ? mars 2001 Paul Le Secq    
mars 2001[2] en cours Odile Gauquelin[3] SE  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 70 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2006, 2011, 2016, etc. pour Les Tourailles[4]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
322 308 418 414 378 395 405 408 402
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
403 405 407 351 303 258 257 204 205
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
207 208 185 156 142 120 122 138 114
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
102 84 74 96 102 67 76 70 70
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Basilique Notre-Dame-de-la-Recouvrance terminée en 1939.
  • Château conservant des parties XVIe siècle, bel ensemble avec deux pavillons.
  • Pont des Tourailles, vestiges d'un pont romain.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

  • Pèlerinages le 8 septembre et le 31 mai.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Antoine de Montchrestien (Falaise 1570- Les Tourailles 1621). Poète et littérateur. Connu sous le nom de Vatteville. Il essaya de raviver les guerres religieuses du XVIe et se fit tuer en faisant une halte aux Tourailles.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « recueil des actes administratifs »
  2. « Odile Gauquelin repart pour un second mandat », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 9 octobre 2014)
  3. Réélection 2014 : « Les Tourailles (61100) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 19 mai 2014)
  4. Date du prochain recensement à Les Tourailles, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :