Liste de pèlerinages chrétiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les principaux pèlerinages chrétiens sont :

Parmi les pèlerinages catholiques, on peut retenir un certain nombre de pèlerinages dédiés à la Vierge Marie, nommés pèlerinages mariaux. Il existe aussi nombre de pèlerinages orthodoxes comme à saint Serge de Radonège à la Trinité-Saint-Serge, près de Moscou. Parmi les autres lieux de pèlerinage européens d'importance, il y a :

Drapeau de l'Allemagne Allemagne[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Angleterre Angleterre[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Autriche Autriche[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Belgique Belgique[modifier | modifier le code]

Drapeau du Canada Canada[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Espagne Espagne[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France France[modifier | modifier le code]

Les principaux pèlerinages religieux sont : Lourdes, Lisieux, Les-Saintes-Maries-de-la-Mer, Conques (halte sur la route de Compostelle), Paray-le-Monial (lieu de rassemblement). Ce sont aussi des lieux touristiques.

Drapeau de l'Inde Inde[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Irlande Irlande[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Italie Italie et Drapeau du Vatican Vatican[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Lituanie Lituanie[modifier | modifier le code]

Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[modifier | modifier le code]

La Mère douloureuse de Warfhuizen

Drapeau du Pérou Pérou[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Pologne Pologne[modifier | modifier le code]

Drapeau du Portugal Portugal[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Suisse Suisse[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

  • Ostrog (Monténégro)
  • Međugorje (Bosnie-Herzégovine) : dans ce cas précis, les pèlerinages diocésains officiels sont interdits, mais sont autorisés les pèlerinages à titre privé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alain Dessertenne, La Bourgogne de saint Martin, Éditions Cabedita, , p. 61