Le Buveur d'absinthe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Buveur d'absinthe
Edouard Manet 001.jpg
Artiste
Date
1859
Technique
huile sur toile
Dimensions (H × L)
180,5 × 105,6 cm
Localisation
Numéro d’inventaire
MIN 1778Voir et modifier les données sur Wikidata
Commentaire
Numérotation RW 19 (1975)[2]

Le Buveur d'absinthe est un tableau réalisé par le peintre Édouard Manet entre 1858 et 1859.

Cette toile est considérée comme la première œuvre originale de l'artiste, à l'époque dans sa vingt-sixième année.

Il s'agit d'un portrait en pieds mettant en scène, dans des dominantes de marron, gris et noir, Collardet, un chiffonnier qui fréquentait à l'époque les environs du Louvre.

Le style nettement réaliste et prosaïque de la toile constitue symboliquement une véritable rupture avec la formation reçue par Manet chez son ancien maître, Thomas Couture. On note par ailleurs la forte influence de la peinture espagnole, en particulier de Vélasquez et de son Ménippe. Il est possible que cette œuvre tire son thème du poème Le Vin des chiffonniers (1857) de Charles Baudelaire. On retrouve ce personnage dans une peinture ultérieure de Manet, un portrait de groupe appelé Le Vieux Musicien (1862).

La facture audacieuse de cette œuvre acheva de convaincre Baudelaire du talent de son jeune ami et consomma la rupture de ce dernier avec Couture.

Pour la première fois, en 1859, Manet présenta cette toile au jury du Salon : seul Eugène Delacroix vota en sa faveur. La toile fut donc refusée.

Elle est enfin montrée lors de l'exposition universelle de 1867 (Paris) : le dernier quart du tableau a été caché aux yeux du public par le peintre. Après 1867 et avant 1872, l'analyse de la peinture a prouvé que le verre d'absinthe, situé à gauche, est un rajout du peintre.

La toile fut vendue pour la première fois en 1872 au galeriste Paul Durand-Ruel. En 1906, elle fut acquise par le chanteur d'opéra Jean-Baptiste Faure. En 1914, c'est la Ny Carlsberg Glyptotek qui finit par l'acquérir pour ses collections.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Absinthe Drinker, notice muséographique du Ny Carlsberg Glyptotek, en ligne
  2. Denis Rouart et Daniel Wildenstein, Édouard Manet. Catalogue raisonné, Paris et Lausanne, La Bibliothèque des arts, 1975, tome I.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]