Réalisme (peinture)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Réalisme.

En peinture, le réalisme est un mouvement artistique du XIXe siècle apparu en France entre 1848 et la fin du siècle, consacré à la société et plus généralement à une représentation fidèle de la vie quotidienne. Son chef de file est le peintre Gustave Courbet (1819-1877) qui emploie le terme « réalisme » pour désigner cette peinture en 1855[1]. Mouvement spécifiquement français, il trouve des résonances en Europe, dans le costumbrismo espagnol, l'École de la Haye aux Pays-Bas, et le mouvement russe des Ambulants.

Le terme apparaît dans la langue française peu avant le milieu du XIXe siècle. Si Géricault peut être considéré comme le premier peintre réaliste, le courant culmine après 1850. Le projet de ce courant vise à éviter toutes traces de pittoresque, d'exotisme, et de ne s'attacher qu'aux faits bruts pour atteindre une forme de vérité absolue[2]. Pour Paul Valery, les peintres réalistes « employèrent à décrire les objets les plus ordinaires, parfois les plus vils, des raffinements, des égards, un travail, une vertu assez admirables; mais sans s’apercevoir qu'ils entreprenaient pas là hors de leur principe, et qu'ils inventaient un autre "vrai", une vérité de leur fabrication, toute fantastique »[3].

Artistes[modifier | modifier le code]

Henri Biva, Paysage de Rivère, huile sur toile, 66 x 54.5 cm

Œuvres[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Mouvements dans la peinture, p. 70
  2. Jacques Aumont, Cinéma français 1950 : qualité et réalisme, Le Cinéma français de la quatrième république, Conférences du collège d'histoire de l'art cinématographique, p. 44, 1993
  3. Paul Valéry, Variété, OE., Pléiade, t. I.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Champfleury, Du réalisme. Lettre à Madame Sand, 1855 [lire en ligne]
  • Patricia Fride R. Carrassat et Isabelle Marcadé, Comprendre et reconnaître les mouvements dans la peinture, Paris, Larousse,‎ (1re éd. 1993) (ISBN 2-03-511342-3)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]