Le Bélial'

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Le Bélial’)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création
Fondée par Olivier Girard, Fabrice Colson, Stéphane Colson
Fiche d’identité
Slogan « L'éditeur des mondes imaginaires »
Siège social Saint-Mammès (Seine-et-Marne) (France)
Spécialités Fantasy, fantastique, science-fiction
Collections Bifrost, Étoiles vives, Une heure-lumière, Kvasar, Pulps, Wotan
Langues de publication Français
Diffuseurs CDE 1
Site web www.belial.fr

Le Bélial'[1] est une maison d'édition créée en 1996, consacrée aux littératures de l'imaginaire, à la science-fiction, à la fantasy et au fantastique. Son nom et son logo font référence au démon Bélial. L'éditeur est créé au départ pour publier la revue Bifrost, puis, à partir de 1998[2], entreprend la publication de livres: romans, recueils et anthologies. Le Bélial' publie actuellement (2009) une dizaine de livres par an, ainsi que plusieurs revues comprenant des nouvelles, des novellas, des actualités et des critiques : la revue trimestrielle Bifrost, la plus connue et la plus ancienne (lancée dès la création de l'éditeur en avril 1996), le livre-revue Étoiles vives lancé en avril 1997, et la revue Yellow Submarine, créée en mars 1983 et dont la publication se poursuit jusqu'au n°132 en octobre 2007 (la revue est ensuite reprise à partir du n°133 par Les Moutons électriques).

Auteurs[modifier | modifier le code]

Principaux auteurs francophones

Principaux auteurs en traduction

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Collections[modifier | modifier le code]

Le Bélial' édite ses livres à travers quatre collections : « Kvasar », « Pulps », « Une heure-lumière » et « Wotan ».

La collection « Kvasar » est la collection référence des éditions du Bélial'[4]. Parmi les auteurs publiés figurent Jérôme Noirez, Poul Anderson, Christopher Priest, Ian Watson, Lucius Shepard.

La collection « Pulps » est un espace voué à l'Aventure, voulant distraire sans se prendre au sérieux[5]. Y sont publiés Edmond Hamilton et Jack Vance.

La collection « Une heure-lumière » propose des romans courts d'auteurs français et anglo-saxons, pour certains récompensés par les prix littéraires les plus prestigieux tels que Hugo, Nebula, Locus[6]. Les romans courts publiés ont été écrits par, dans l'ordre de parution, Thomas Day, Nancy Kress, Vernor Vinge, Paul J. McAuley, Kij Johnson, Ken Liu, Greg Egan, Ian R. MacLeod, Roger Zelazny, Geoffrey Landis, Laurent Kloetzer, Victor LaValle, Gardner R. Dozois, Lucius Shepard et Stephen Baxter.

La collection « Wotan » est un espace de création unique dédié à l'illustré, à la bande dessinée, aux livres-mondes et aux intégrales hors normes[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'apostrophe n'est pas toujours incluse dans le nom de l'éditeur lorsqu'on le cite, mais il en fait partie.
  2. Interview d'Olivier Girard pour l'émission Salle 101 (mars 2005)
  3. Interview d'Olivier Girard du Bélial' sur fantasy.fr (novembre 2008)
  4. « Kvasar » (consulté le 18 septembre 2017)
  5. « Pulps » (consulté le 18 septembre 2017)
  6. « Une heure-lumière » (consulté le 18 septembre 2017)
  7. « Wotan » (consulté le 18 septembre 2017)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]