La Chapelle-de-Bragny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Chapelle-de-Bragny
La Chapelle-de-Bragny
L'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Chalon-sur-Saône
Intercommunalité Communauté de communes entre Saône et Grosne
Maire
Mandat
Didier Cadenel
2020-2026
Code postal 71240
Code commune 71089
Démographie
Gentilé Chapalats[1], Chapellois[1],[2]
Population
municipale
243 hab. (2018 en diminution de 3,19 % par rapport à 2013)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 38′ 03″ nord, 4° 46′ 01″ est
Altitude Min. 183 m
Max. 233 m
Superficie 15,87 km2
Élections
Départementales Canton de Tournus
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté
Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
La Chapelle-de-Bragny
Géolocalisation sur la carte : Saône-et-Loire
Voir sur la carte topographique de Saône-et-Loire
City locator 14.svg
La Chapelle-de-Bragny
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Chapelle-de-Bragny
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Chapelle-de-Bragny
Liens
Site web www.lachapelledebragny.fr

La Chapelle-de-Bragny est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Messey-sur-Grosne Lalheue Rose des vents
Santilly N Nanton
Étrigny
O    La Chapelle-de-Bragny    E
S
Sercy Bresse-sur-Grosne

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Sous la Révolution française, la commune porta provisoirement le nom de Bragny-sur-Grosne[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mai 1945 1953 Pierre Blondeau    
1953 1971 Edmond Vallière    
1971 1983 Fernand Rabut    
1983 janvier 1985 André Castaing    
janvier 1985 1995 Claude Durand    
1995 mars 2001 Luc Béraud    
mars 2001 mars 2008 Michel Prevel    
mars 2008 mars 2014 Jean-Marc Béraud    
mars 2014 en cours Bernard Laborier[4]    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6].

En 2018, la commune comptait 243 habitants[Note 1], en diminution de 3,19 % par rapport à 2013 (Saône-et-Loire : −0,26 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
388412421461498455435412459
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
461452468442410412328415394
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
362334331249248228227217190
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
180189168204203226235241256
2018 - - - - - - - -
243--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Château de La Chapelle-de-Bragny.
  • Château de la Chapelle-de-Bragny.
  • Visible en bordure de la Grosne : une platte (bateau-lavoir à fond plat) à charpente métallique et intérieur en bois, ayant succédé en 1925 à une précédente platte[9].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Lex Jacquelot, Le Langage populaire de Mâcon et des environs, Slatkine Reprints, Genève, 1978, p. 54
  2. habitants.fr
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - La Chapelle-de-Bragny », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 8 août 2012)
  4. Le Journal de Saône-et-Loire, édition du 17 avril 2014, p.  2
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  9. Platte ayant coulé en 1975, restaurée en 2016 par la commune avec le concours de l'association Mémoire d'avenir. Source : « Itinérances en Bourgogne-du-Sud : 10 circuits-découverte des ponts sur les rivières Grosne, Guye, Saône, Seille », livret de 104 pages édité par la Fédération des associations partenaires du pays d'art et d'histoire « Entre Cluny et Tournus » (FAPPAH), 2020 (ISBN 978-2-9556826-2-3).