Johanniter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Johanniter
Johanniter
Caractéristiques phénologiques
Débourrement ...
Floraison ...
Véraison ...
Maturité ...
Caractéristiques culturales
Port ...
Vigueur ...
Fertilité ...
Taille et mode
de conduite
...
Productivité ...
Exigences culturales
Climatique ...
Pédologique ...
Potentiel œnologique
Alcoolique ...
Aromatique ...

Le johanniter est un cépage de cuve allemand de raisins blancs.

Origine et répartition géographique[modifier | modifier le code]

Le cépage est une obtention de Johannes Zimmermann dans l'institut Staatliches Weinbauinstitut Freiburg à Fribourg-en-Brisgau. L'origine génétique est vérifiée : c'est un croisement des cépages riesling × (seyve-villard 12.481 × (ruländer x gutedel)) réalisé en 1968. Le cépage est autorisé dans de nombreux Länder en Allemagne. Il est également autorisé en Belgique en AOC Côtes de Sambre et Meuse [1] et Haspengouw [2].

Le johanniter est une hybride avec des parentages de Vitis labrusca, Vitis vinifera, Vitis rupestris, Vitis cinerea, Vitis berlandieri et Vitis aestivalis.

Caractères ampélographiques[modifier | modifier le code]

  • Feuilles adultes, à 5 lobes, un sinus pétiolaire étroit

Aptitudes culturales[modifier | modifier le code]

La maturité est de première époque tardive: 5 jours après le chasselas.

Potentiel technologique[modifier | modifier le code]

Les grappes sont moyennes et les baies sont de taille moyenne à grande. Il craint les gelées printanières.

Synonymes[modifier | modifier le code]

Le johanniter est connu sous le nom de FR 177-68.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Galet: Dictionnaire encyclopédique des cépages Hachette Livre, 1. édition 2000 (ISBN 2-0123633-18)
  • Walter Hillebrand, Heinz Lott und Franz Pfaff, Taschenbuch der Rebsorten, Fachverlag Fraund, Mainz 13. Auflage 2003 (ISBN 3-921156-53-X)