Jean-Marc Germain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Germain.
Jean-Marc Germain
Jean-Marc Germain, en 2012.
Jean-Marc Germain, en 2012.
Fonctions
Député français

(5 ans)
Élection 17 juin 2012
Circonscription 12e des Hauts-de-Seine
Législature XIVe (Cinquième République)
Groupe politique SRC puis SER
Prédécesseur Jean-Pierre Schosteck
Successeur Jean-Louis Bourlanges
Biographie
Nom de naissance Jean-Marc Hubert Germain
Date de naissance (51 ans)
Lieu de naissance Lyon (Rhône, France)
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste
Conjoint Anne Hidalgo (depuis 1999)
Diplômé de École polytechnique
EHESS
Profession Économiste

Jean-Marc Germain, né le à Lyon (Rhône), est un homme politique français.

Membre du Parti socialiste, il est député de la 12e circonscription des Hauts-de-Seine de 2012 à 2017. Sa carrière est étroitement liée à Martine Aubry, avec qui il a beaucoup travaillé.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'École polytechnique[1],[2], il entre en 1992 à la direction de la prévision, au ministère de l’Économie et des Finances[3]. En août 1997, il rejoint le cabinet de Martine Aubry au ministère de l’Emploi et de la Solidarité en tant que conseiller technique[4], puis en 2000 le cabinet de Lionel Jospin à Matignon[3]. En 2003, il retrouve Martine Aubry à la communauté urbaine de Lille métropole, en tant que directeur général adjoint des services. Toujours auprès de Martine Aubry, il devient en 2005 directeur général des services de la ville de Lille, et en 2008 directeur de cabinet de Martine Aubry, alors à la fois présidente de Lille métropole et première secrétaire du Parti socialiste[3].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En juin 2004, il se marie avec Anne Hidalgo, alors adjointe au maire de Paris, rencontrée au cabinet de Martine Aubry en 1999[3]. Ils ont ensemble un fils, né en 2002. C'est le maire de Paris, Bertrand Delanoë, qui célèbre le mariage, dont Martine Aubry est l'un des témoins[3].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Jean-Marc Germain en campagne à Châtillon en juin 2012 en compagnie de sa suppléante Martine Gouriet et de la ministre Najat Vallaud-Belkacem.

Mandats nationaux[modifier | modifier le code]

Le 17 juin 2012, Jean-Marc Germain est élu député de la douzième circonscription des Hauts-de-Seine au second tour de l'élection législative, après un duel avec Philippe Pemezec.

Il fait partie du groupe de députés dits « frondeurs ».

Lors des élections législatives de 2017, il est éliminé au premier tour, en 4e position avec 9,24 % des voix[5].

Fonctions politiques[modifier | modifier le code]

Il est l'ancien directeur de cabinet de Martine Aubry au Parti socialiste (PS). En 2012, à la suite du congrès de Toulouse, il est désigné secrétaire national chargé de l'emploi et du travail. En mars 2014, il devient secrétaire national chargé de l'international et de la francophonie.

Il soutient Benoît Hamon au second tour de la primaire citoyenne de 2017[6] et devient codirecteur de sa campagne présidentielle avec le député Mathieu Hanotin[7].

Le , il intègre la direction collégiale du PS[8].

Ouvrage[modifier | modifier le code]

  • Tout avait si bien commencé : journal d'un « frondeur », éditions de l'Atelier, 2015.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. De la promotion X1987, cf. « Fiche de Jean-Marc Germain », sur le site de l'association des anciens élèves et diplômés de l'École polytechnique (l'AX), Paris (consulté le 18 juin 2015) ; y est notamment indiqué le grade de Jean-Marc Germain dans l’administration : « Administrateur INSEE ».
  2. Ouvrir la « Page d’accueil », sur le site de la bibliothèque de l'École polytechnique, Palaiseau (consulté le 18 juin 2015), sélectionner l’onglet « Catalogues de la BCX –> Famille polytechnicienne », effectuer la recherche sur « Jean-Marc Germain », résultat obtenu : « Germain, Jean-Marc Hubert (X 1987) ».
  3. a, b, c, d et e Jean-Marc Germain, le mari d'Anne Hidalgo sur Paris Match, le 1er septembre 2012.
  4. Arrêté du 26 août 1997 portant nomination au cabinet du ministre.
  5. https://www.lesechos.fr/elections/resultats/legislatives/hauts-de-seine-92/12eme-circonscription-hauts-de-seine/
  6. « Primaire de la gauche : Martine Aubry et ses proches « voteront » pour Benoît Hamon », lemonde.fr, 23 janvier 2017.
  7. Solenn de Royer, « Jean-Marc Germain et Mathieu Hanotin codirigeront la campagne de Benoît Hamon », lemonde.fr, (consulté le 8 février 2017)
  8. « Le Parti socialiste a désigné sa direction collégiale provisoire », lemonde.fr, 8 juillet 2017.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Site parlementaire
  • Fiche sur le site de l'Assemblée nationale