Appollo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Appollo
Olivier appollo paris.jpg
Appollo surveillant son dessinateur Serge Huo-Chao-Si, en dédicace à la librairie Nation, à Paris.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
Carthage (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Olivier Frédéric AppollodorusVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domiciles
Formation
Activité
Autres informations
Partenaires
Blog officiel
Distinctions
Œuvres principales

Appollo, de son vrai nom Olivier Appollodorus, est un nouvelliste et scénariste de bande dessinée français né le à Carthage, en Tunisie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il passe sa petite enfance en Afrique du Nord (en particulier au Maroc), puis sa famille s'installe définitivement à La Réunion à la fin des années 70. Il fait toute sa scolarité à Saint-Denis, notamment au collège de Bourbon et au lycée Leconte de Lisle, où il fonde avec des amis, en 1986, la revue Le Cri du Margouillat (dont il est le rédacteur en chef depuis 2016) et les éditions Centre du Monde. Il a par ailleurs collaboré à Capsule Cosmique et il participe depuis 2013 à la revue Kanyar. Il vit toujours à La Réunion où il exerce comme professeur de français, après avoir passé quelques années en Afrique centrale, d'abord à Luanda (de 2007 à 2009) puis surtout à Kinshasa (de 2009 à 2014).

En 2003, il lance la série La grippe coloniale puis la série Fantômes blancs en 2005. L'année 2007 voit la publication de l'album Île Bourbon 1730, coscénarisé par Lewis Trondheim[1] qui traite de la fin de la piraterie et du début de l'esclavage dans l'actuelle île de la Réunion.

En 2018, il scénarise Chroniques du Léopard avec le dessinateur Téhem (Éditions Dargaud). L'album relate amitié de deux adolescents élèves au lycée Leconte de Lisle pendant la Seconde Guerre mondiale, le Léopard faisant référence au bateau ayant libéré La Réunion en [2],[3].

Appollo reçoit le prix Jacques-Lob pour l'ensemble de son œuvre en [4].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Les aventures de Louis Ferdinand Quincampoix[modifier | modifier le code]

Dessin : Mad (Renaud Mader, dit). Éditions Vents d'Ouest.

  1. Dedans le bayou, 1991 (ISBN 2-86967-143-1)
  2. Bon appétit les goules, 1992 (ISBN 2-86967-161-X)
  3. Un air de violon, 1992 (ISBN 2-86967-194-6)

La grippe coloniale[modifier | modifier le code]

Dessin : Serge Huo-Chao-Si. Couleurs : Téhem (Thierry Maunier, dit). Éditions Vents d'Ouest.

La grippe coloniale raconte comment les conscrits réunionnais de la guerre de 14-18 sont rentrés au pays atteints de la grippe espagnole. L'ouvrage a reçu le Prix de la critique (ACBD) en 2004[5].

  1. Le retour d'Ulysse, 2003 (ISBN 2-7493-0096-7)
  2. Cyclone la peste, 2012 (ISBN 978-2-919069-13-2)

Fantômes blancs[modifier | modifier le code]

Dessin : Li-An (Jean-Michel Meyer, dit). Couleurs : Laurence Croix. Éditions Vents d'Ouest, collection « Équinoxe »

  1. Maison rouge, 2005 [6] (ISBN 2-7493-0196-3) Cet album a reçu le prix de la Nouvelle République.
  2. Bénédicte, 2006 [7] (ISBN 2-7493-0301-X)

Biotope[modifier | modifier le code]

Dessin : Brüno. Couleurs : Laurence Croix. Éditions Dargaud, collection « Poisson Pilote »

  1. Biotope 1, 2006 (ISBN 978-2-205-05861-1)
  2. Biotope 2, 2007 (ISBN 978-2-205-05938-0)

Île Bourbon 1730[modifier | modifier le code]

Dessin : Lewis Trondheim. Éditions Delcourt, collection « Shampooing », 2007, (ISBN 978-2-7560-0656-7)

L'ouvrage, en noir et blanc, compte près de 300 pages.

Commando colonial[modifier | modifier le code]

Dessin : Brüno. Couleurs : Laurence Croix. Éditions Dargaud, collection « Poisson Pilote »

Commando colonial est une série se passant durant la Seconde Guerre mondiale, mettant en scène deux personnages issus des Mascareignes, membres des services secrets de la France libre.

  • Opération Ironclad, 2008, (ISBN 978-2-205-06064-5)
  • Le loup gris de la Désolation, 2009
  • Fort Thélème, 2010

Les voleurs de Carthage[modifier | modifier le code]

Dessin : Hervé Tanquerelle. Couleurs : Isabelle Merlet. Éditions Dargaud.

Chroniques du Léopard[modifier | modifier le code]

Dessin ː Téhem. Éditions Dargaud, 2018

Ce roman graphique historique figure dans la sélection officielle 2019 du festival international de la bande dessinée d’Angoulême[8].

Autres[modifier | modifier le code]

Nouvelles
  • Le Prophète et la Miss de l'Équateur, Revue Kanyar no 1, 2013
  • La Désolation, Revue Kanyar no 2, 2013
  • Les Cendres, Revue Kanyar no 4, 2015
  • Les Petits Evénements, Revue Kanyar no 5, 2016

Prix[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. L. Gianati, « Île Bourbon 1730 », sur BD Gest',
  2. Rédaction, « Chroniques du Léopard, une ode adolescente à La Réunion des années 40 », sur Clicanoo.re, (consulté le 5 janvier 2019)
  3. Didier Quella-Guyot, « « Chroniques du léopard » par Tehem et Apollo | BDZoom.com », sur BD Zoom, (consulté le 1er octobre 2019)
  4. a et b Impact mag, « Prix Lob pour Appollo », sur IMPACT France RDC,
  5. La Rédaction, « « La Grippe coloniale », lauréat du prix des critiques de bandes dessinées », sur Les Echos,
  6. Benoit Cassel, « Fantômes blancs T1 : Maison rouge », sur Planète BD,
  7. Benoit Cassel, « Fantômes blancs T2 : Bénédicte », sur Planète BD,
  8. Sébastien Gignoux, « BD : Quinze ans après, Le Margouillat revient en force à Angoulême », sur Clicanoo.re, (consulté le 5 janvier 2019)
  9. M.Géreaume, « Nous sommes Motörhead », sur Planète BD,
  10. « Lancement des Diamants de Kamituga en France ! - African Artists for Development », sur aad-fund.org (consulté le 7 décembre 2017)
  11. Didier Gautron, « Toutes les récompenses », sur www.maisondelabd.com (consulté le 4 février 2018)
  12. « CLÔTURE DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA BANDE DESSINEE D'ALGER », Djazairess,‎ (lire en ligne, consulté le 4 février 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marie-Pierre Larrive, « Du "Cri du margouillat" à "Cyclone BD" la bande dessinée se fait en Réunion », AFP Infos françaises,‎
  • Appollo (int.) et Sophie Bogrow, « L'ordre colonial grippé par la grippe », Casemate, no 49,‎ , p. 32-33.
  • Olivier Mimran, « La fin de l'innocence : Pauline et les loups-garous », dBD, no 25,‎ , p. 10.
  • Appollo (interviewé), « Appollo, le poète des îles », dBD, no 25,‎ , p. 34-37.
  • Ronan Lancelot, « Chroniques du léopard : moments héroïques », dBD, no 126,‎ , p. 77.

Liens externes[modifier | modifier le code]