Grand Prix automobile d'Allemagne 1986

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grand Prix d'Allemagne 1986
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 45
Longueur du circuit 6,797 km
Distance de course 305,865 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau du Brésil Nelson Piquet,
Williams-Honda,
h 22 min 8 s 263
(vitesse moyenne : 218,463 km/h)
Pole position Drapeau de la Finlande Keke Rosberg,
McLaren-TAG,
min 42 s 013
(vitesse moyenne : 239,864 km/h)
Record du tour en course Drapeau de l'Autriche Gerhard Berger,
Benetton-BMW,
min 46 s 604
(vitesse moyenne : 229,534 km/h)

Résultats du Grand Prix automobile d'Allemagne de Formule 1 1986 qui a eu lieu sur le circuit d'Hockenheim le 27 juillet.

Classement[modifier | modifier le code]

Pos. No  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 6 Drapeau du Brésil Nelson Piquet Williams-Honda 44 1 h 22 min 08 s 263
(218,463 km/h)
5 9
2 12 Drapeau du Brésil Ayrton Senna Lotus-Renault 44 + 15 s 437 3 6
3 5 Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell Williams-Honda 44 + 44 s 580 6 4
4 25 Drapeau de la France René Arnoux Ligier-Renault 44 + 1 min 15 s 176 8 3
5 2 Drapeau de la Finlande Keke Rosberg McLaren-TAG 43 Panne d'essence 1 2
6 1 Drapeau de la France Alain Prost McLaren-TAG 43 Panne d'essence 2 1
7 8 Drapeau du Royaume-Uni Derek Warwick Brabham-BMW 43 + 1 tour 20
8 16 Drapeau de la France Patrick Tambay Lola-Ford 43 + 1 tour 13
9 15 Drapeau de l'Australie Alan Jones Lola-Ford 42 + 2 tours 19
10 20 Drapeau de l'Autriche Gerhard Berger Benetton-BMW 42 + 2 tours 4
11 28 Drapeau : Suède Stefan Johansson Ferrari 41 Aileron cassé 11
12 22 Drapeau du Canada Allen Berg Osella-Alfa Romeo 40 + 4 tours 26
Abd. 17 Drapeau de l'Allemagne Christian Danner Arrows-BMW 38 Turbo 17
Abd. 29 Drapeau des Pays-Bas Huub Rothengatter Zakspeed 38 Boîte de vitesses 24
Abd. 14 Drapeau du Royaume-Uni Jonathan Palmer Zakspeed 37 Moteur 16
Abd. 3 Drapeau du Royaume-Uni Martin Brundle Tyrrell-Renault 24 Panne électrique 15
Abd. 7 Drapeau de l'Italie Riccardo Patrese Brabham-BMW 22 Panne électrique 7
Abd. 23 Drapeau de l'Italie Andrea de Cesaris Minardi-Motori Moderni 20 Boîte de vitesses 23
Abd. 24 Drapeau de l'Italie Alessandro Nannini Minardi-Motori Moderni 19 Surchauffe 22
Abd. 11 Drapeau du Royaume-Uni Johnny Dumfries Lotus-Renault 17 Radiateur 12
Abd. 18 Drapeau de la Belgique Thierry Boutsen Arrows-BMW 13 Turbo 21
Abd. 26 Drapeau de la France Philippe Alliot Ligier-Renault 11 Moteur 14
Abd. 21 Drapeau de l'Italie Piercarlo Ghinzani Osella-Alfa Romeo 10 Embrayage 25
Abd. 4 Drapeau de la France Philippe Streiff Tyrrell-Renault 7 Moteur 18
Abd. 27 Drapeau de l'Italie Michele Alboreto Ferrari 6 Transmission 10
Abd. 19 Drapeau de l'Italie Teo Fabi Benetton-BMW 0 Collision 9

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

  • Pole position : Keke Rosberg en 1 min 42 s 013 (vitesse moyenne : 239,864 km/h).
  • Meilleur tour en course : Gerhard Berger en 1 min 46 s 604 au 24e tour (vitesse moyenne : 229,534 km/h).

Tours en tête[modifier | modifier le code]

À noter[modifier | modifier le code]

  • 15e victoire pour Nelson Piquet.
  • 28e victoire pour Williams en tant que constructeur.
  • 13e victoire pour Honda en tant que motoriste.
  • 5e et dernière pole position pour Keke Rosberg.
  • 13e et dernière pole position pour TAG Porsche en tant que motoriste.
  • 1er meilleur tour pour Gerhard Berger.
  • 1er meilleur tour pour Benetton en tant que constructeur.
  • Ce Grand Prix reste dans les mémoires pour l'image insolite d'Alain Prost tombé en panne d'essence peu avant l'arrivée et qui pousse sa McLaren-TAG pour tenter, en vain, de franchir l'arrivée ; il est néanmoins classé sixième.