Gouvernement de Koursk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gouvernement de Koursk
Курская губерния (russe)

1796 – 1928

Blason
Description de l'image Kursk Gubernia Map (late XIX century).jpg.
Informations générales
Statut Gouvernement
Capitale Koursk
Démographie
Population 2 371 012 habitants (1897)
Superficie
Superficie 40 821,1 verstes² (1914)
Histoire et événements
1725 Création
1928 Abolition

Entités précédentes :

  • Province de Koursk

Entités suivantes :

Le gouvernement de Koursk (en russe : Курская губерния) est une division administrative de l’Empire russe, puis de la R.S.F.S.R., située en Russie dans la région centrale des terres noires avec pour capitale la ville de Koursk. Créé en 1796 le gouvernement exista jusqu’en 1928.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le gouvernement de Koursk était bordé au nord par le gouvernement d’Orel, à l’est par celui de Voronej, au sud – Kharkov et à l’ouest par ceux de Poltava et Tchernigov.

Le territoire du gouvernement de Koursk (dans ses frontières de 1914) est maintenant réparti entre les oblasts de Koursk, Belgorod et Soumy (Ukraine).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le gouvernement a été créé en 1796 à la suite de la réforme des provinces (namestnitchestvo) par Paul Ier. En 1928 le gouvernement est aboli et son territoire entre dans l’oblast du Centre-Tchernozem.

Subdivisions administratives[modifier | modifier le code]

Au début du XXe siècle le gouvernement de Koursk était divisé en quinze ouïezds : Belgorod, Graïvoron, Dmitriev, Korotcha, Koursk, Lgov, Novy Oskol, Oboïan, Poutyvl, Rylsk, Stary Oskol, Soudja, Tim, Fatej et Chtchigry.

Population[modifier | modifier le code]

« Au gouvernement de Koursk (étude) », par Sergueï Prokoudine-Gorski, entre 1905 et 1915.

En 1897 la population du gouvernement était de 2 371 012 habitants, dont 77,3 % de Russes et 22,3 % d’Ukrainiens.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev (1894-1971) est né dans l'ouïezd de Dmitriev du gouvernement de Koursk[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) William Taubman, Khrushchev: The Man and His Era, W.W. Norton & Co., (ISBN 978-0-393-32484-6), p. 20.