Gouvernement d'Irkoutsk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gouvernement d’Irkoutsk
Иркутская губерния (russe)

1764-1926

Blason
Description de l'image Map Irkutsk Governorate.jpg.
Informations générales
Statut Goubernia
Capitale Irkoutsk
Démographie
Population 514 267 habitants (1897)
Superficie
Superficie 653 290 verstes²
Histoire et événements
1764 Création
1926 Abolition

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le gouvernement d’Irkoutsk (en russe : Иркутская губерния) est une division administrative de l’Empire russe puis de la R.S.F.S.R. située en Sibérie orientale avec pour capitale la ville d’Irkoutsk. Créé en 1764 le gouvernement exista jusqu’en 1926.

Histoire[modifier | modifier le code]

Gouvernement d’Irkoutsk en 1826.

En 1708 le prikaze de Sibérie est remplacé par le gouvernement de Sibérie, regroupant les territoires entre Viatka et le Kamtchatka. Ce gouvernement devient en 1764 le tsarat de Sibérie (Сибирское царство), composé des gouvernements généraux de Tobolsk et Irkoutsk. Au début du XIXe siècle l’administration de la Sibérie est réformée, le gouvernement d’Irkoutsk cède une partie de son territoire aux nouvelles entités créées. L’éloignement géographique du gouvernement en a fait un lieu de déportation pour l’administration russe, on trouve ainsi en 1866 une population de 18 000 Polonais exilés après les insurrections de 1830 et 1863.

Après la guerre civile russe le gouvernement est réorganisé, passant de cinq à trois districts puis est liquidé. Son territoire fait alors partie du kraï de Sibérie (1926-1930).

Géographie[modifier | modifier le code]

Le gouvernement d’Irkoutsk, dans ses frontières du XIXe siècle, était bordé[1] par la Chine, le gouvernement du Ienisseï, les oblasts de Iakoutsk et d’Transbaïkalie.

Le territoire du gouvernement d’Irkoutsk correspond principalement à celui de l’oblast d'Irkoutsk.

Subdivisions administratives[modifier | modifier le code]

Au début du XXe siècle le gouvernement d’Irkoutsk était divisé en 5 districts : Balagansk, Verkholensk, Irkoutsk, Kirensk et Nijneoudinsk.

Population[modifier | modifier le code]

En 1897 la population du gouvernement était de 514 267 habitants, dont 73,1% de Russes, 21,2% de Bouriates, 1,4% de Juifs et 1,4% de Tatares ainsi que des minorités iakoutes, evenks et polonaises.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En partant du sud et dans le sens des aiguilles d'une montre.