Rylsk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rylsk
(ru) Рыльск
Blason de Rylsk
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Centre-Tchernoziom
District fédéral Central
Sujet fédéral Drapeau de l'oblast de Koursk Oblast de Koursk
Code postal 307370 — 307374
Code OKATO 38 234 501
Indicatif (+7) 47152
Démographie
Population 16 242 hab. (2016)
Densité 955 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 34′ nord, 34° 41′ est
Altitude 160 m
Superficie 1 700 ha = 17 km2
Fuseau horaire UTC+04:00
Divers
Fondation 1152
Statut Ville depuis 1779
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Rylsk

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Koursk

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Koursk
City locator 14.svg
Rylsk

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Rylsk

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Rylsk
Sources

Rylsk (en russe : Рыльск) est une ville de l'oblast de Koursk, en Russie, et le centre administratif du raïon de Rylsk. Sa population s'élevait à 16 242 habitants en 2016.

Géographie[modifier | modifier le code]

Rylsk se trouve sur la rive droite de la rivière Seïm, dans le bassin du Dniepr, à 103 km à l'ouest de Koursk et à 505 km au sud-ouest de Moscou[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Rylsk est mentionné pour la première fois en 1152 comme une localité importante de la principauté de Novgorod-Severski. Le nom dérive de la racine ryt du mot slave pour « creuser ». Rylo ou Ryla est aussi le nom d'une rivière voisine. Rylo signifie également museau (de porc), comme on peut le voir sur les armoiries de la ville, au XIXe. L'Église orthodoxe russe associe le nom du lieu mais avec saint Jean de Rila (ou Ivan Rylski selon l'orthographe russe), qui est le saint patron de la ville, et qui vécut en Bulgarie. Des moines chassés de Bulgarie avec des reliques du saint s'établirent ici et construisirent un monastère d'où la ville et la rivière prirent leurs noms.

Au début du XIIIe siècle, Rylsk est le centre d'une principauté autonome.

Au milieu du XIVe siècle, le Grand Duché de Lituanie s'empare de la ville. En 1454, le roi de Pologne Casimir IV Jagellon donne la ville en tant que fief à un prince russe réfugié, Ivan Schemiaka. Cependant son fils Vassili rend Rylsk à la Moscovie en 1522. Du XVIe au début du XVIIIe siècle, la ville est chargée de défendre la frontière sud de l'Empire de Russie. C'est aussi une ville marchande, point de départ pour le commerce en direction de la Petite Russie. En 1779, Rylsk reçoit le statut de ville de la part de Catherine II et devient le chef-lieu administratif d'un ouïezd (canton).

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Rylsk est occupée par l'armée allemande le . Elle est libérée par le Front central de l'Armée rouge le .

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[2]

Évolution démographique
1856 1897 1913 1926 1931 1939
7 20011 54914 60010 73710 10012 400
1959 1970 1979 1989 2002 2006
12 65316 39818 31819 47217 60317 193
2010 2012 2013 2014 2015 2016
15 67115 86516 11016 16316 22116 242

Personnalité[modifier | modifier le code]

Patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Église de l'Intercession (1822)
  • Église de l'Assomption (1811)
  • Église de l'Annonciation (1866)
  • Monastère Saint-Nicolas, avec trois églises du XVIIIe siècle (en dehors de la ville)
  • Musée de la ville (1919) regroupant les collections des demeures nationalisées après la révolution.
  • Maison Chelikhov
  • Maisons de la famille Schemiaka

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :