Stary Oskol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une ville de Russie
Cet article est une ébauche concernant une ville de Russie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Stary Oskol
Старый Оскол
Blason de Stary Oskol
Héraldique
Drapeau de Stary Oskol
Drapeau
Église Alexandre Nevski à Stary Oskol.
Église Alexandre Nevski à Stary Oskol.
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Centre-Tchernozem
District fédéral Central
Sujet fédéral Flag of Belgorod Oblast.svg Oblast de Belgorod
Maire Pavel Chichkine
Code postal 309530
Code OKATO 14 440
Indicatif (+7) 4725
Démographie
Population 220 816 hab. (2013)
Densité 1 110 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 18′ Nord 37° 51′ Est / 51.3, 37.85
Altitude 150 m
Superficie 19 900 ha = 199 km2
Fuseau horaire UTC+04:00
Divers
Fondation 1593
Statut Ville
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Stary Oskol

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Belgorod

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Belgorod
City locator 14.svg
Stary Oskol

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Stary Oskol

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Stary Oskol
Liens
Site web www.oskol.ru
Sources
Liste des villes de Russie

Stary Oskol (en russe : Старый Оскол) est une ville de l'oblast de Belgorod, en Russie, et le centre administratif du raïon Staroskolski. Sa population s'élevait à 220 816 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Stary Oskol se trouve à 117 km au nord-est de Belgorod et à 496 km au sud de Moscou[1], sur les rives de la rivière Oskol.

Histoire[modifier | modifier le code]

Stary Oskol fait à l'origine partie de la ligne de fortification créée autour de Moscou en 1593. La ville a été conquise par les Tatares et les Polonais. La ville a également été le théâtre de combats durant la guerre civile en 1919 et durant la Seconde Guerre mondiale.

L'industrialisation et la croissance démographique sont des phénomènes postérieurs à la Seconde Guerre mondiale, liés à la création d'une aciérie en 1975.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[2] :

Évolution démographique
1856 1897* 1926* 1939* 1959* 1970*
7 500 15 617 20 180 10 946 27 474 51 533
1979* 1989* 2002* 2010* 2012 2013
114 946 173 917 215 898 221 085 220 619 220 816

Économie[modifier | modifier le code]

Stary Oskol se trouve non loin de l'anomalie magnétique de Koursk, l'un des plus importants gisements de fer dans le monde. La production de plus de 8 millions de tonnes d'acier par an et la transformation de l'acier ont apporté une relative richesse à l'agglomération ces cinquante dernières années. Les principales entreprises de la ville sont :

  • SGOK : OAO Stoïlenski Gorno-obogatitelny Kombinat (ОАО "Стойленский горно-обогатительный комбинат") : extraction et préparation du minerai de fer[3].
  • OEMK : OAO Oskolski Elektrometallourguitcheski Kombinat (ОАО "Оскольский электрометаллургический комбинат") : acier[4].

Sports[modifier | modifier le code]

Stary Oskol est la ville adoptive du champion de combat libre Fedor Emelianenko.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  2. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org(en) « Recensements de 1959, 1970 et 1979 », sur www.webgeo.ru — Résultats préliminaires du recensement du 14 octobre 2010 [1]« Population urbaine estimée au 1er janvier 2012 et 2013 », sur www.gks.ru], site de l'Office des statistiques de Russie (Rosstat).
  3. (ru) Site de l'entreprise Consulté le 27 février 2011.
  4. (ru) Site de l'entreprise Consulté le 27 février 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :