Verste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La verste (en russe : верста, versta) est une ancienne mesure de longueur utilisée en Russie, valant (à partir du XVIIIe siècle) 500 sagènes ; elle était le pendant du kilomètre.

Avec l'oukase de Nicolas Ier du , qui fixe la longueur de la sagène à 7 pied anglais, cela donne, en considérant un pied anglais comme étant égal à 30,48 cm, exactement 1066, 8 mètres. Il convient cependant d'observer ici que cette valeur du pied anglais, de 30,48 cm, n'a été fixée qu'en 1959, valant encore auparavant 1/3 de 0,9143969 m, soit environ 30,4798966667 cm ; ainsi, en considérant cette ancienne valeur du pied anglais, cela donne plutôt, comme valeur de la verste, 1066,796 383 333 mètres. Le Dictionnaire encyclopédique Brockhaus et Efron, publié à Leipzig et à Saint-Pétersbourg, édition 1892, tome 6, pages 51 et 52, indique encore une valeur légèrement inférieure pour la verste : 1066,781 mètres (ce qui équivaudrait à une valeur d'environ 30,479 457 142 857 cm pour le pied anglais).

La verste comptait 1500 archines (trois archines valant une sagène).

L’unité de superficie liée, la verste carrée, équivaut à 1,138 062 24 km2 (ou, selon les considérations développées plus haut, à environ 1,138 054 523 493 080 278 km2 ou encore à 1,138 021 701 961 km2).

Historiquement on trouve la trace de différentes verstes définies comme longueurs comprises entre 500 et 1000 sagènes (mesure ayant elle-même connu des variations au fil du temps). La verste est abolie en 1918 par un décret du soviet des commissaires du peuple, qui instaure le système métrique[1].

Notes[modifier | modifier le code]

Voir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :