Ghavam os-Saltaneh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Ghavam os-Saltaneh
AhmadGhavam2.jpg

Ahmad Ghavām en 1952

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
TéhéranVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Mirza Ahmad Ghavam (en persan : میرزا احمد قوام), également connu sous le nom de Ghavam os-Saltaneh (en persan : قوام‌السلطنه), né le 2 janvier 1876 à Gilan et mort le 23 juillet 1955 à Téhéran, est un homme politique iranien.

Il a été Premier ministre d'Iran à cinq reprises.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ghavam est entré à la cour du roi Qajar Mozaffaredin Shah en tant que scribe en 1898. Il acquiert son titre de Ghavam os-Saltaneh au cours de la révolution constitutionnelle de l'Iran. Il a gravi les échelons jusqu'à devenir ministre de la justice en 1909 puis ministre de l'intérieur l'année suivante. En 1918, il est nommé gouverneur du Khorasan et, trois ans plus tard, il accède pour la première fois au poste de premier ministre.

Ahmad Ghavām en costume de cour

Il est accusé en 1923 d'avoir essayé d'attenter à la vie de Ahmad Shah Qajar, le dernier roi de la dynastie et est exilé pendant cinq ans. Il reviendra en grâce avec le poste de ministre qu'il obtient au début du règne de Mohammad Reza Pahlavi, en 1942. Il démissionnera l'année suivante quand des émeutes éclatent à Téhéran. Il redevient premier ministre en 1946, et contribue à régler la crise irano-soviétique, il devra quitter son poste à cause du refus de la confiance du Majles au sujet de la compagnie pétrolière iranienne qui était en projet à la suite de cette crise.

Il décède à Téhéran en 1955, âgé de 82 ans.

Source[modifier | modifier le code]

  • Yves Bomati et Houchang Nahavandi, Mohammad Réza Pahlavi, le dernier shah - 1919-1980, éditions Perrin 2013, ISBN 2262035873 où un chapitre lui est consacré.