Houchang Nahavandi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Houchang Nahavandi
Image dans Infobox.
Fonction
Ministre de l'Éducation (en)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (87 ans)
RachtVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Houchang Nahavandi né le à Racht (Iran)[1] est un ancien ministre et professeur d'université iranien, exilé depuis la Révolution iranienne de 1979.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien professeur d'économie politique, il a été recteur des universités de Chiraz (Université Pahlavi) (1968-1971) et de Téhéran (1971-1977, ensuite président du conseil d'administration jusqu'en ).

Il a été ministre du Développement de 1964 à 1968 et de l'Enseignement supérieur de septembre à octobre 1978 dans un des derniers gouvernements du Shah Mohammad Reza Pahlavi, dirigé par Jafar Sharif-Emami, ainsi que directeur du cabinet de l'impératrice Farah Pahlavi de 1976 à 1978[2],[3].

Il est le père de la sociologue belge Firouzeh Nahavandi[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « #هوشنگ نهاوندی », sur ویسگون (consulté le 20 octobre 2020).
  2. Chantal Videcoq, « Recension de: Houchang Nahavandi. Iran : deux rêves brisés », Politique étrangère, Année 1981, Volume 46, n°1, pp. 227-229
  3. Yann Buxeda, « Houchang Nahavandi : "L'ancien régime avait des points faibles, celui-ci n'a que des points faibles !" », France 24, 9 février 2011
  4. RTBF, 25 janvier 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]