Khorassan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Khorasan)
Les trois provinces du Khorassan dans l'Iran actuel.

Le Khorassan (en persan : خراسان, également orthographié Khorasan, Chorasan ou Khurasan, etym. pers. « là d'où vient le soleil ») est une région située dans le nord-est de l'Iran aux confins du (grand) Croissant fertile.

Partie orientale de l'empire sassanide, le Khorassan est considéré par les Afghans comme le nom médiéval de l'Afghanistan puisqu'il étendait du Nord-Est de la Perse (Iran actuel) sur tout le territoire de l'Afghanistan actuel et englobait le sud du Turkménistan, de l'Ouzbékistan et du Tadjikistan jusqu'au fleuve Oxus (Amou-Daria).

Histoire[modifier | modifier le code]

Tukush, sultan du Khorasan, félicité par Rashid-al-Din, d'après un manuscrit de Majma 'al-tawarikh de Hafiz-i Abru, 1425.

Dans sa longue histoire le Khorassan a connu de nombreux conquérants : Grecs, Arabes, Turcs, Mongols, Afghans, etc.

Les dynasties qui s'y succédèrent après la période grecque sont :

Le cœur du Khorassan se trouve aujourd'hui en Afghanistan. Les villes célèbres et historiques sont appelées Omolblades (la mère des villes du monde) : Samarcande, Boukhara, Ghazni, Hérat, Ghor, Oruzgan, Parwan, Kapisa, Samangan, Zabol, Kaboul, etc.

Les célèbres poètes du Khorassan sont : Ansari, Roudaki, Daqiqi, Avicenne[réf. nécessaire], etc.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'ancienne province perse du Khorassan incluait des territoires situés aujourd'hui en Iran, Afghanistan, Tadjikistan, Turkménistan et Ouzbékistan. Plusieurs des principales villes historiques de Perse sont situées dans l'ancien Khorassan : Nishapur (aujourd'hui en Iran), Merv et Sanjan (aujourd'hui au Turkménistan), Samarcande et Boukhara (aujourd'hui en Ouzbékistan), Hérat et Balkh (aujourd'hui en Afghanistan).

Dans l'Iran moderne, le Khorassan était la plus grande province d'Iran jusqu'au , où il fut séparé en trois régions :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2005, les trois provinces du Khorassan avaient une population totale de 6 499 906 habitants.

Les principaux groupes ethniques du Khorassan sont :

  • les Hazaras chiites, qui vinrent en Iran durant trois vagues : la première durant le règne de Nader Chah (r. ), la seconde durant celui de Nassereddine Chah (r. ), et la troisième à la fin du XIXe siècle afin de fuir les persécutions de l’émir afghan Abdur Rahman Khan. Ils s’installèrent à Fariman au sud de Mashhad, et à Gujki, au nord-est de Mashhad. Reza Chah renomma leur groupe ethnique les Khavari ;
  • les Baloutches, qui sont présents dans plusieurs enclaves, notamment à l’ouest de Sarakhs, entre Gonbadli et Mazdavand, au sud de Sabzevar entre Shahr-e Soukhteh et Qal’eh Now Roud-ab, à l’ouest de Birdjand autour de Kalat-e Cheikh, et au sud de Nehbandan, à Chah Dashi et Chah Ru’i ;
  • Depuis la fin des années 1970, il y a également une importante communauté afghane due à l'afflux de réfugiés afghans à la suite de l’invasion soviétique de l’Afghanistan en 1979, et à la guerre civile qui a ravagé leur pays.

Économie[modifier | modifier le code]

Le Khorassan est réputé pour ses fameux tapis et la culture du safran dans le sud de la province.

Cette région du monde est également le berceau du blé de la pâte feuilletée du Baklava, qui devient dès l'Antiquité un dessert populaire jusqu'en Grèce, avant d'être savouré en Autriche confrontée à l'expansion de l'Empire Ottoman au XVIIe, et conquérir le reste du monde sous l'appellation de croissant,

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Le poète Abbas Ibn al-Ahnaf est issu d'une famille arabe établie dans le Khorassan.
  • Le poète mystique persan Djalâl ad-Dîn Rûmî.
  • Beaucoup de grand compilateurs de Hadiths حديث pluriel ʾaḥādīṯ أحاديث (propos de Mahomet) sont de cette région tels que :
    • Abû Dawûd : أبو داود  888-817
    • Abū ‘Īsā Muḥammad al -Tirmidhi : 824-أبو عيسى محمد الترمذي -892
    • Muḥammad ibn Yazīd Ibn Mājah : 824-محمد بن يزيد بن ماجه.-887
    • ibn Hibbân : 884-965 ابن حبان
    • Abou Abd-Allah Muhammad ibn Abd-Allah al-Hakim al-Nishaburi : 933-1012 أبو عبدالله محمد بن عبدالله الحاكم النيسابوري
    • Muhammad al-Boukhârî : 810-870 محمد البخاري
    • Muslim ben al-Hajjaj : ± 822-875 مسلم بن الحجاج   

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]