Genouillère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
genouillère
Genouillère
Des soldats équipés de genouillères.

Une genouillère (appelée également orthèse ou attelle du genou[1]) est un équipement de protection, prévention ou rééducation qui se porte autour de l'axe rotulien, afin de protéger le genou des blessures que pourraient induire un choc, un effort ou une pathologie[1].

Elles sont communément utilisées dans le domaine hospitalier, dans la majorité des disciplines sportives demandant un effort rotulien et dans certaines professions à risque. Par exemple, elles sont parfois directement intégrées dans les uniformes militaires. C'est aussi une pièce d’armure.

Armure[modifier | modifier le code]

La genouillère est également une pièce d'armure protégeant le genou.

On voit apparaître les premières genouillères vers le milieu du XIIe siècle sur les chausses de mailles ou de peau qui ne préservaient pas suffisamment les genoux. Vers 1350, on voit de genouillères tenues par des rivets et des courroies. Plus tard, elles s'intègrent à l'armure de plates et on prend soin de préserver l'articulation du genou pour ne pas nuire au combat[2].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]