Galerie des cartes géographiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Galerie des cartes géographiques
0 Galleria delle carte geografiche (1).JPG
Plafonds de la galerie des cartes géographiques
Informations générales
Site web
Localisation
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte du Vatican
voir sur la carte du Vatican
Red pog.svg

La galerie des cartes géographiques, en italien : Galleria delle carte geografiche, est une galerie de 120 m de long sur 6 m de large ; elle relie le palais du Belvédère au palais apostolique du Vatican. Ce couloir longe la Cortile del Belvedere (en français : cour du Belvédère) et fait partie des musées du Vatican.

La galerie a été commandée en 1580 par le pape Grégoire XIII dans le cadre d'autres œuvres artistiques commandées par le pape pour décorer le Vatican. Il a fallu trois ans à Ignazio Danti, de 1580 à 1583, pour compléter les 40 panneaux de la galerie.

Description[modifier | modifier le code]

La galerie des cartes du Vatican présente un intérêt artistique, géographique et symbolique : l'ensemble des cartes représentées préfigurent une unité spirituelle de l'Italie, ainsi que géographique.

Elle est l'œuvre d'Antonio Danti qui réalise les fresques entre 1580 et 1585, avec les conseils de son frère, le géographe dominicain Ignazio Danti, tous deux natifs de Pérouse. Le couloir mesure 120 mètres de long et comprend les cartes suivantes, qui représentent les villes les plus importantes d'Italie :

Enfin, deux cartes représentent l'ancienne Italie et l'Italie moderne.

Chaque carte est entourée d'un cadre blanc et or avec des frises en stuc sur lesquelles sont indiquées les coordonnées de latitude et de longitude. Au-dessus du cadre, on retrouve le titre de la carte en latin. D'autres éléments apparaissent sur les cartes comme une rose des vents, des indications schématiques sur la région représentée, les lieux habités, des croix signalant les sièges épiscopaux, des vues sur les villes les plus connues et des paysages. On y retrouve également des représentations de faits d'armes ou d'événements politiques, des bateaux sur les plans d'eau et des animaux mythologiques.

Des vues en perspective des principaux ports italiens du XVIe siècle, de grande valeur artistique et même des brins des témoignages de ces villes au cours de la Renaissance, Venise, Ancône, Gênes et Civitavecchia sont regroupées à une extrémité de la galerie tandis qu'à l'autre extrémité ce sont des représentations des îles Tremiti, d'Elbe, Corfou et Malte.

Au plafond sont représentés des épisodes miraculeux, ainsi que les régions italiennes où ils ont eu lieu. De cette manière, l'ensemble de l'Italie est considérée comme une terre dans la providence divine et dans son intégralité. Une partie des fresques a été peinte par Cesare Nebbia. L'emplacement des fresques sur la voûte est en fonction de la ville où l'événement a eu lieu et qu'on retrouve sur la planche en-dessous. Parmi les épisodes recensés, on retrouve :

  • La Translation de la maison de Marie à Lorette
  • La rencontre de saint Pierre et du Christ aux portes de Rome
  • L'Apparition de la Croix à Constantin avant la bataille du pont Milvius
  • L'Apparition de saint Michel Archange sur le Gargano
  • Au centre de la galerie, Le Christ recommande à saint Pierre de s'occuper du troupeau des fidèles

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]