Keats-Shelley House

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Keats-Shelley House
Keats-Shelley House.jpg
Informations générales
Type
Musée consacré à des écrivains
Ouverture
1909
Site web
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Piazza di Spagna, 26
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Latium

(Voir situation sur carte : Latium)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Rome

(Voir situation sur carte : Rome)
Point carte.svg

La Keats-Shelley House (en français : Maison Keats-Shelley) est située au 26 Piazza di Spagna à Rome, en Italie. Il s'agit d'un musée consacré aux poètes romantiques britanniques John Keats et Percy Bysshe Shelley.

Histoire[modifier | modifier le code]

En , le poète anglais John Keats, qui se meurt de tuberculose, vient à Rome à l'instigation d'amis et de médecins qui espèrent que le climat plus chaud puisse améliorer sa santé. Il est accompagné par une connaissance, l'artiste Joseph Severn (en), qui le soigne et veille sur lui jusqu'à sa mort, à vingt-cinq ans, le , dans cette maison[1].

Les murs sont d'abord grattés et tout objet restant dans la chambre est immédiatement brûlé après la mort du poète, conformément aux lois sur la santé, alors en vigueur à Rome[2].

L'achat et la restauration de l'appartement de deux pièces, dans lequel Keats a passé ses derniers jours, commence en 1903, à l'initiative du poète américain Robert Underwood Johnson[3]. Soutenu par des représentants américains, anglais et italiens, la maison est achetée en fin 1906 et consacrée, le [4], à l'association mémoriale Keats-Shelley. Les deux-pièces sont alors connues en tant que maison Keats-Shelley.

Durant la Seconde Guerre mondiale, la maison Keats-Shelley passe dans la clandestinité, surtout à partir de 1943, afin de préserver son précieux contenu et éviter qu'il tombe dans les mains de l'Allemagne nazie et qu'il soit très probablement et délibérément détruit. Les marques extérieures du musée sont retirées du bâtiment. Bien que les 10 000 ouvrages de la bibliothèque ne sont pas enlevés, deux caisses d’artéfacts et souvenirs de Keats et Shelley, sont envoyées à l'abbaye de Monte Cassino (it) en pour y être entreposés. En , l'archiviste de l'abbaye, regroupe les deux caisses, non marquées, avec ses biens personnels, afin qu'ils puissent être enlevés lors de l'évacuation de l'abbaye et afin qu'elles ne tombent pas entre les mains des Allemands. Les objets sont récupérés par le conservateur du musée et retournent à la maison Keats-Shelley, où les caisses sont rouvertes, en , à l'arrivée des forces alliées à Rome.

Collection[modifier | modifier le code]

Le musée présente une grande collection de souvenirs, de lettres, de manuscrits, de peintures relatives à Keats et Shelley, ainsi que Lord Byron, William Wordsworth, Robert Browning, Elizabeth Barrett Browning, Oscar Wilde et d' autres[5]. Elle dispose d'une bibliothèque spécialisée dans la littérature romantique, qui compte plus de 8 000 ouvrages[5].

Divers[modifier | modifier le code]

Le musée se trouve au deuxième étage de la bâtisse, située juste au départ de l'escalier espagnol (en) (en italien : Scalinata di Trinità dei Monti) qui conduit de la Piazza di Spagna à la Piazza et l'église di Trinità dei Monti.

Le bâtiment du 26, Piazza di Spagna a été rénové dans le cadre du projet de construction de la place, en 1724-1725. Le projet a été conçu par Francesco de Sanctis, qui voulait encadrer les escaliers avec deux bâtiments identiques, de part et d'autre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Robert Gittings, John Keats, Penguin, .
  2. (en) Sheila Birkenhead, Against Oblivion : the Life of Joseph Severn, The MacMillan Company, .
  3. (en) Robert Underwood Johnson, Remembered Yesterdays, George Allen & Unwin ltd, .
  4. (en) « L'histoire de Keats-Shelley House », sur Site officiel du musée (consulté le 14 mars 2016).
  5. a et b (it) « Keats-Shelley House », sur Site officiel du musée (consulté le 14 mars 2016).

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Staccioli Paola, Musei nascosti di Roma : Keats-Shelley Memorial House, Rome, Newton Compton,