Musée historique de l'Arme des Carabiniers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Musée historique de l'Arme des Carabiniers
Museo storico dell'Arma dei carabinieri
990RomaMuseoCarabinieri.JPG
Le musée historique de l'Arme des Carabiniers
Informations générales
Type
Musée consacré à l'Arme des Carabiniers
Ouverture
1925
Sites web
Bâtiment
Protection
Bien culturel en Italie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Commune
Rome
Adresse
piazza del Risorgimento, 46
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Latium

(Voir situation sur carte : Latium)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Rome

(Voir situation sur carte : Rome)
Point carte.svg

Le musée historique de l'Arme des Carabiniers (en italien : Museo storico dell'Arma dei carabinieri) est un musée de Rome, en Italie, situé sur la Piazza del Risorgimento, au 46, à proximité du Vatican. Il est consacré à l'arme des Carabiniers. Le circuit de visite est chronologique et thématique, à partir de la création des Carabiniers, en 1814. Il couvre l'histoire de l'Italie sur deux siècles.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1908, le périodique italien Rivista militare (it) publie un article intitulé Pour la création d'un musée historique des Carabiniers, rédigé par le capitaine Vittorio Gorini. L'officier préconise la nécessité d'ouvrir un musée historique consacré à l'arme « (...) le recueil de souvenirs et de la mémoire qui constitue l'histoire racontée... pour la préservation des vertus qui honorent et enseignent l’honneur du corps des Carabiniers (...) », proposant l'inauguration du musée, à la date anniversaire de la création des Carabiniers, qui a lieu le [1].

Description[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Vittorio Gorini, Per un Museo Storico dell'Arma dei Carabinieri Reali, vol. VIII, Rome, Tipografia Enrico Voghera (Rivista Militare italiana), , p. 20.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source de la traduction[modifier | modifier le code]