Fédération française de l'assurance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fédération Française de l'Assurance (FFA)
logo de Fédération française de l'assurance
Logo FFA

Création Juillet 2016
Forme juridique Syndicat professionnel
Siège social 26, boulevard Haussmann, 75009 Paris
Drapeau de la France France
Président Florence Lustman
Activité Assurance
SIREN 784409013[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web http://www.ffa-assurance.fr


La Fédération française de l'assurance (FFA) est le principal organisme de représentation professionnelle des entreprises d’assurance en France.

La fédération est créée le [2], afin de regrouper les syndicats de la Fédération française des sociétés d'assurances (FFSA) et du Groupement des entreprises mutuelles d'assurances (GEMA) en une seule entité[3].

Présentation[modifier | modifier le code]

La fédération française de l’assurance (FFA) est le porte-parole des entreprises d’assurances et de réassurance opérant en France auprès de leurs différents interlocuteurs.

La présidente actuelle, Florence Lustman[4], a pris ses fonctions le 1er octobre 2019, elle a succédé à Bernard Spitz[5].

Missions[modifier | modifier le code]

La Fédération Française de l’Assurance rassemble 260 sociétés d’assurance et de réassurance représentant 99% du marché[6].

Elle a pour mission de représenter les intérêts du secteur auprès des pouvoirs publics et des différents partenaires, en France et à l’international. Elle intervient dans le débat public sur des sujets sociétaux.

La FFA regroupe également les forces de réflexion et d’analyse des enjeux financiers, techniques et juridiques de la profession.

Elle centralise les données statistiques et s'assure que les informations sont diffusées auprès des partenaires et des médias.

Elle organise également des actions de prévention et de formation.

Activité de lobbying[modifier | modifier le code]

Auprès des institutions françaises[modifier | modifier le code]

La FFA est inscrite comme représentante d’intérêts auprès de la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique (HATVP). Elle a déclaré en 2020 pour cette activité : 9 collaborateurs et 90 actions de représentation d'intérêts[7].

Auprès des institutions de l'Union Européenne[modifier | modifier le code]

La FFA est inscrite au registre de transparence des représentants d’intérêts auprès de la Commission européenne. Elle a déclaré en 2020 pour cette activité, 9 collaborateurs équivalents temps plein (ETP)[8].

Chiffres clés[modifier | modifier le code]

Ce groupement représente plus de 99% du marché de l’assurance et la réassurance en réunissant 260 sociétés[6].

Articles de journaux[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Système national d'identification et du répertoire des entreprises et de leurs établissements, (base de données)Voir et modifier les données sur Wikidata
  2. Dominique Gallois et Jade Grandin de l'Eprevier, « Assureurs et mutuelles vont faire lobby commun », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )
  3. « Les assureurs se rassemblent dans une maison commune », sur lesechos.fr, (consulté le ).
  4. « Florence Lustman, le nouveau visage de la FFA », L'argus de l'assurance,‎ (lire en ligne)
  5. « Bernard Spitz prend la tête d’une fédération unique de l’assurance », L'Opinion,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. a et b « Raison d'être de la FFA », sur Fédération Française de l'Assurance (consulté le )
  7. HATVP, « Fiche FFA - HATVP », sur hatvp.fr,
  8. Registre de transparence, « FFA - Registre de transparence européen », sur ec.europa.eu,

Liens externes[modifier | modifier le code]