Caisse centrale de réassurance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Caisse centrale de réassurance
logo de Caisse centrale de réassurance

Création 1946
Forme juridique SA à conseil d'administration
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Pierre Noel Blayau
Actionnaires État Français
Activité Réassurance
Filiales CCR Re
Effectif 200 à 299 salariés
SIREN 388-202-533
TVA européenne FR03388202533Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web https://www.ccr.fr

Chiffre d'affaires 945 millions d’euros en 2019
Résultat net 67 millions d’euros en 2019

La Caisse centrale de réassurance est une entreprise de réassurance française créée en 1946. C'est une société anonyme au capital de 60 millions d'euros détenue à 100 % par l’État français. Forte d’une expérience de plus de 70 ans en réassurances publiques et de marché, elle se classe parmi les 25 premiers acteurs internationaux de la réassurance[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1946 : création de la Caisse centrale de réassurance (CCR).
  • 1979 : CCR est habilitée par son ministère de tutelle à pratiquer librement la réassurance sans garantie de l’État.
  • 1982 : réassurance de branches spécifiques avec garantie de l’État : risques de guerre, risques nucléaires, catastrophes naturelles, attentats et actes de terrorisme.
  • 1992 : CCR devient société anonyme.
  • 2017 : création de la filiale CCR Re dédiée aux activités de réassurance de marché.

Activités[modifier | modifier le code]

Réassureur public, CCR propose aux entreprises opérant en France avec la garantie de l’État et dans l’intérêt général, des couvertures de réassurance contre les catastrophes naturelles depuis 1982[2] et les autres risques à caractère exceptionnel.

Les activités de réassurance avec la garantie de l'État sont :

  • la réassurance des risques de catastrophes naturelles ;
  • la réassurance des risques d'attentats et d'actes de terrorisme.

Risk manager de l’État[3], CCR collecte de données sur  les biens assurés et la sinistralité causée par les catastrophes naturelles. Elle  effectue des travaux de modélisation sur les risques extrêmes qu’elle met à disposition des assureurs, des collectivités et des pouvoirs publics. Ces travaux contribuent à l’anticipation et à la prévention des principales catastrophes naturelles.

Elle met également à disposition du grand public un site internet présentant le régime d’indemnisation des catastrophes naturelles, la liste des arrêtés portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle, des fiches et des chiffres clés sur les principaux événements de catastrophes naturelles survenus au cours des 30 dernières années, ainsi qu’une carte interactive pour se localiser et visualiser son exposition et celle de sa commune, s’informer sur son exposition aux risques naturels en France.

CCR mène des travaux de recherche R&D depuis plus de 15 ans[4] en partenariat avec le monde scientifique : Irstea, Sertit, Predict, BRGM ou encore Météo France pour la modélisation des événements climatiques extrêmes et de leur impact sur les dommages assurés. Ces partenariats donnent lieu à des études que l’on peut retrouver en ligne.

CCR est également chargée de la gestion comptable et financière de fonds publics pour le compte de l’État :

Direction[modifier | modifier le code]

La CCR est présidée depuis par Pierre Blayau et son directeur général est Bertrand Labilloy depuis [5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Top 40 des réassureurs mondiaux: Notation S&P et AM Best - 2019 », sur www.atlas-mag.net (consulté le 6 juillet 2020)
  2. « Régime de catastrophes naturelles : les points qui font (encore) débat », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne, consulté le 6 juillet 2020)
  3. « CCR », sur Assistance aux victimes de cybermalveillance (consulté le 6 juillet 2020)
  4. « La Caisse Centrale de Réassurance publie une étude sur l'impact du changement climatique (scénario + 4°C) sur les dommages assurés en France », sur www.catnat.net (consulté le 6 juillet 2020)
  5. « La gouvernance de CCR Groupe - CCR », sur www.ccr.fr (consulté le 6 juillet 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]