Eta Ursae Majoris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eta Ursae Majoris
Alkaïd
Description de l'image Ursa_major_star_name.png.

Époque J2000.0

Données d'observation
Ascension droite 13h 47m 32,4s
Déclinaison +49° 18′ 48″
Constellation Grande Ourse
Caractéristiques
Astrométrie
Caractéristiques physiques

Autres désignations

η UMa, 85 UMa (Flamsteed), HR 5191, HD 120315, BD+50 2027, SAO 44752, FK5 109, HIP 67301

Photo de l'étoile Alkaïd

Eta Ursae Majoris, en abrégé η UMa, en français Êta de la Grande Ourse, est une étoile de la constellation de la Grande Ourse. Elle porte également les noms traditionnels Alkaïd, officiellement reconnu par l'Union astronomique internationale, et Benetnash, qui proviennent tous deux de l'arabe.

Alkaïd est l'étoile avec la plus grande ascension droite de l'astérisme du Chariot. Cependant, contrairement à la plupart des étoiles du Chariot, elle n'est pas membre du courant d'étoiles de la Grande Ourse.

Avec une température de surface de 20 000 kelvins, c'est l'une des étoiles les plus chaudes à pouvoir être observée à l'œil nu. Son diamètre est deux fois celui du Soleil, sa luminosité plusieurs centaines de fois plus grande et sa masse environ 13 fois supérieure.

Ses noms traditionnels Alkaïd et Benetnash viennent[1],[2],[3] de la phrase قائد بنات نعش, Al Ka'Id Banat Al 'At Na'ash, signifiant littéralement « la chef des jeunes filles du cercueil ». Pour les Arabes, la constellation de la Grande Ourse représentait trois pleureuses derrière un cercueil. Les trois étoiles de la poignée de la Grande Ourse, Alkaïd, Mizar et Alioth, représentaient les pleureuses, tandis que les quatre étoiles du bol, Megrez, Phecda, Merak et Dubhe, représentaient le cercueil.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « LES PRINCIPALES CONSTELLATIONS > LA GRANDE OURSE » (consulté le 13 septembre 2011)
  2. (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Eta Ursae Majoris » (voir la liste des auteurs).
  3. (en) Jim Kaler, « ALKAID (Eta Ursae Majoris) » (consulté le 13 septembre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]