Groombridge 1830

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Groombridge 1830
Description de cette image, également commentée ci-après
Groombridge 1830(=HR 4550), Chi UMa et Psi UMa.
Données d'observation
(époque J2000.0)
Ascension droite 11h 52m 58,8s
Déclinaison +37° 43′ 07″
Constellation Grande Ourse
Magnitude apparente 6,42

Localisation dans la constellation : Grande Ourse

(Voir situation dans la constellation : Grande Ourse)
Ursa Major IAU.svg
Caractéristiques
Type spectral G8 VIp
Indice U-B 0,17
Indice B-V 0,75
Variabilité suspectée
Astrométrie
Vitesse radiale −98,8 km/s
Mouvement propre μα = 4 003,69 mas/a
μδ = −5 813,00 mas/a
Parallaxe 109,78 ± 0,70 mas
Distance 29,7 ± 0,2 al
(9,11 ± 0,06 pc)
Magnitude absolue 6,62
Caractéristiques physiques
Masse 0,6 M
Rayon 0,64 R
Luminosité 0,19 L
Température 5 030 K
Métallicité 3-10 %
Âge 5,4 x 109 a

Autres désignations

GJ 451, HR 4550, HD 103095, BD+38 2285, LHS 44, LTT 13276, LFT 855, SAO 62738, GCTP 2745.00, FK5 1307, HIP 57939

Groombridge 1830, aussi nommée l'étoile d'Argelander, est une étoile de la constellation de la Grande Ourse.

C'est une sous-naine jaune-orange de type G8 cataloguée par Stephen Groombridge dans les années 1830. Son mouvement propre élevé fut remarqué par Friedrich Wilhelm Argelander en 1842.

Elle est située à 29,7 années-lumière de la Terre, ce qui implique que sa magnitude absolue est presque égale à sa magnitude apparente. C'est une étoile du halo ; de telles étoiles ne représentent que 0,1 à 0,2 pourcent des étoiles voisines du Soleil.

Un temps suspectée d'être une étoile binaire avec une période de 175 jours, on considère actuellement qu'elle est seule.

Quand elle fut découverte, elle possédait le mouvement propre le plus important de toutes les étoiles connues, surpassant 61 Cygni sur ce point. Plus tard elle rétrograda à la seconde place après la découverte de l'étoile de Kapteyn, puis à la troisième place après la découverte de l'étoile de Barnard. Elle est cependant bien plus éloignée que ces deux étoiles, ce qui signifie que sa vitesse transverse est plus importante.

En réalité, c'est le Soleil qui suit le mouvement de rotation de la Galaxie en tournant autour du centre de la Voie lactée ; les étoiles du halo telles que Groombridge 1830 ne suivent pas la rotation galactique et donc sont « immobiles » et semblent se déplacer dans la « direction rétrograde » à grande vitesse.

Références[modifier | modifier le code]

  • Garik Israelian et al, 1998, "Oxygen Abundances in Unevolved Metal-poor Stars from Near-Ultraviolet OH Lines", Astrophysical Journal, 507, November.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Découverte de son mouvement propre élevé[modifier | modifier le code]