Luminosité solaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Evolution de la luminosité solaire au cours du temps[1].

En astrophysique, la luminosité solaire est l'unité de luminosité conventionnellement utilisée pour exprimer la luminosité des étoiles. Elle est égale à celle du Soleil. Par exemple, la luminosité de Véga ou α de la Lyre varie entre 34 et 40 luminosités solaires, ou 37 ± 3 L.

Depuis son assemblée générale de 2015, l'Union astronomique internationale distingue la luminosité solaire moyenne et la luminosité solaire nominale.

Luminosité solaire moyenne[modifier | modifier le code]

La luminosité solaire moyenne est notée L, notation composée de la lettre latine capitale L suivie, à droite et en indice, de , symbole astronomique du Soleil.

Elle est donnée par :

,

Sa valeur est :

Luminosité solaire nominale[modifier | modifier le code]

La luminosité solaire nominale est notée .

Sa valeur est fixée à [2]:

Les astronomes utilisent encore beaucoup le système CGS : LN
= 3,828 × 1033 erg/s
(erg/s = 10–7 W). La masse du Soleil valant 1,989 1 × 1030 kg donc 1,989 1 × 1033 g, la luminosité solaire est, avec les unités du système CGS, à peu près le double de la masse solaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ignasi Ribas, « The Sun and stars as the primary energy input in planetary atmospheres », Proceedings of the International Astronomical Union, vol. 5, no S264,‎ , p. 3–18 (ISSN 1743-9213 et 1743-9221, DOI 10.1017/S1743921309992298, lire en ligne, consulté le 14 août 2020)
  2. [PDF] Résolution B3, Assemblée Générale de l'Union astronomique internationale 2015

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]