Albertina (musée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Albertina.
Albertina
IMG 0209 - Wien - Albertinaplatz.JPG

Vue sur le palais Albertina

Informations générale
Ouverture
1801
Visiteurs par an
610 000Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Collections
Genre
Arts graphiques
Bâtiment
Article dédié
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de Vienne
voir sur la carte de Vienne
Red pog.svg

Le palais Albertina à Vienne est situé dans le premier arrondissement, près du palais de la Hofburg.

Aménagé en 1801 pour abriter les dessins, estampes et aquarelles réunis par le duc Albert de Saxe-Teschen, gendre de Marie-Thérèse, c'est aujourd'hui un musée.

Portrait de Max Oppenheimer par Egon Schiele, 1910, collection permanente de l'Albertina en 2005

La collection d'arts graphiques de l'Albertina est aujourd'hui une des plus riches du monde, comptant près d'un million d'estampes et plus de 65 000 dessins de maîtres, de Dürer, Rubens, Rembrandt, Michel-Ange, Raphaël, Léonard de Vinci, et, pour les modernes, Édouard Manet, Modigliani, Cézanne, Klimt ou Schiele.

Le palais fait l'objet d'une importante restauration, qui rendit en 2003 à la cour centrale l'aspect qu'elle avait au XIXe siècle, avec des façades reconstruites d'après les dessins de Joseph Kornhäusel et un pavage d'ardoises de Solnhofen. Les grandes salles de cette résidence, la plus vaste de toutes celles des Habsbourg, retrouvent leur splendeur d'autrefois, avec des tentures de soie et des sols marquetés.

Une nouvelle extension moderne, située entre la façade du Burggarten et les serres, comporte un centre d'études, une bibliothèque et un vaste hall destiné à accueillir les expositions temporaires.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :