Staatliche Kunsthalle Karlsruhe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Staatliche Kunsthalle Karlsruhe
KarlsruherKunsthalle.jpg
Informations générales
Surface
?
Site web
Collections
Collections
Renaissance, Baroque...
Nombre d'objets
+?
Bâtiment
Construction
Architecte
Heinrich Hübsch (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Commune
Adresse

Hans-Thoma-Straße 2-6

76133 Karlsruhe
Coordonnées

La Staatliche Kunsthalle de Karlsruhe est un musée d'art conçu par Heinrich Hübsch et inauguré en 1846.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le bâtiment a été construit entre 1838 et 1846.

Collection[modifier | modifier le code]

Ses collections concernent essentiellement la peinture allemande du Moyen Âge à l'époque contemporaine.

Ce musée expose notamment le Christ en croix entre Marie et Jean de Matthias Grünewald (vers 1523) ainsi que plusieurs dessins de ce dernier. Il possède plusieurs œuvres d'Albrecht Dürer, de Lucas Cranach l'Ancien ou d'Hans Holbein le Jeune.

La collection, dans le bâtiment principal, est divisée en plusieurs catégories.

  • Les peintres allemands du Haut Moyen Âge et de la Renaissance.
  • Les peintres flamands et allemands du XVIe au XVIIIe siècle.
  • Les peintres flamands du XVIe siècle.
  • Les peintres français du XVIIe au XIXe siècle.
  • Les peintres et sculpteurs allemands du XIXe siècle

Parmi les peintres flamands dont un ou plusieurs tableaux sont présents au musée, l'on peut distinguer Jordaens, Rubens, Rembrandt, Pieter de Hooch, Jan Van der Heiden, Jan Weenix, etc.

La peinture du XXe siècle est exposée dans l'orangerie, bâtiment voisin de l'édifice principal, avec plusieurs fauvistes français, ainsi que des tableaux des deux groupes expressionnistes allemands que sont le Blaue Reiter et Die Brücke. L'orangerie renferme une collection représentative du modernisme classique et de l'art contemporain. Outre les sculptures de Rodin et Henry Moore, sont exposées des toiles d'expressionnistes allemands (Franz Marc, Chevreuils dans la forêt), d'artistes influencés par le cubisme (Léger, Delaunay) mais également La Bourrasque de Max Ernst et Les Sept Péchés capitaux d'Otto Dix. Parmi les artistes contemporains, on citera Arnulf Rainer, Gerhard Richter, Yves Klein et Antoni Tàpies.

Autres œuvres[modifier | modifier le code]

  • Jacques Linard une huile sur toile, Vase de fleurs sur la boîte de copeaux, fut achetée en 1969 grâce à la loterie du Bade-Wurttemberg, le Toto Lotto.
  • François-André Vincent, une esquisse de La Leçon de labourage, dont la version définitive est au musée des Beaux-arts de Bordeaux.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Karlsruhe, la Staatliche Kunsthalle, Dossier de l'art no 148, janvier 2008, p. 82-87

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]