Duc de Beaumont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tingry.

Duc de Beaumont
Image illustrative de l’article Duc de Beaumont
Maison de Montmorency

Image illustrative de l’article Duc de Beaumont
Création 1765
Titre Duc
Abrogation 1878
Premier titulaire Charles de Montmorency-Luxembourg
Dernier titulaire Joseph de Montmorency-Luxembourg

Le titre de duc de Beaumont est créé en 1765 par Louis XV au bénéfice de Charles de Montmorency-Luxembourg, déjà comte de Beaumont depuis 1746. Il fait référence à la commune de Beaumont-du-Gâtinais, aujourd'hui située dans le département de Seine-et-Marne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers documents sur la terre de Beaumont, petite bourgade aux portes de l'Île-de-France, datent du XIe siècle. La seigneurie est alors tenue par la famille de Beaumont, qui donne plusieurs dignitaires à la Couronne[1].

Vers la fin du XVe siècle, la seigneurie passe à la famille de Chabannes. Suite à une transaction entre Jean de Chabannes, fils d'Antoine de Chabannes, et les héritiers de Jacques Cœur, la seigneurie revient à Germaine Cœur, sa petite-fille. Cette dernière épouse Louis de Harlay en 1493, issu de la robe et chevalier du guet de Paris. Beaumont entre alors dans la famille de Harlay[1].

Achille de Harlay, premier président du parlement de Paris, se distingue lors de la journée des barricades le par sa fermeté fasse aux ligueurs. Pour le récompenser, Henri IV érige en 1599 la seigneurie de Beaumont en comté. C'est à cette époque qu'est élevée la halle. L'embellissement et l'agrandissement du château sont effectués par Achille III de Harlay, quatrième comte de Beaumont. Sa petite-fille épouse Christian de Montmorency-Luxembourg en 1711[1].

Le comté de Beaumont se transmet par alliance à la famille de Montmorency, qui utilise par courtoisie le titre de comte de Beaumont. La terre de Beaumont est finalement érigée en duché par brevet de Louis XV le . Le duché de Beaumont est constitué à partir de l'ancien comté de Beaumont et des localités de Boësses, Auxy, Bromeilles, Desmonts, Egry, Échilleuses et Gaubertin. Le bénéficiaire est Charles de Montmorency-Luxembourg, fils aîné de Christian de Montmorency-Luxembourg. C'est un titre de duc simple, sans pairie.

À la Révolution, le duc émigre et le domaine est vendu comme bien national ; le château est détruit en grande partie[1]. Le titre de duc de Beaumont continue de se transmettre dans la famille de Montmorency jusqu'à la mort de son dernier représentant mâle, Joseph de Montmorency-Beaumont, en 1878.

Titulaires[modifier | modifier le code]

Comtes de Beaumont[modifier | modifier le code]

  • Achille Ier de Harlay (1536-1616), fils de Christophe Ier de Harlay ;
  • Christophe II de Harlay (1570-1615), fils du précédent ;
  • Achille II de Harlay (1606-1671), fils du précédent ;
  • Achille III de Harlay (1639-1712), fils du précédent ;
  • Achille IV de Harlay (1668-1717), fils du précédent ;
  • Madeleine de Harlay (1694-1749), fille du précédent ;
  • Charles de Montmorency-Luxembourg (1713-1787), fils de la précédente.

Ducs de Beaumont[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Maryse Jaire, « Les amis du patrimoine beaumontois », sur beaumont-du-gatinais.fr, (consulté le 13 juillet 2019).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Baptiste de Courcelles, Histoire généalogique et héraldique des pairs de France, des grands dignitaires de la Couronne, des principales familles nobles du royaume, t. VIII, Paris, Plassan, , 1049 p..

Articles liés[modifier | modifier le code]