Premier président du Parlement de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sous l'Ancien Régime en France, le premier président du parlement de Paris est un haut magistrat nommé par le Roi. Il commande une certaine modération et une qualité de médiateur entre l’autorité royale et les autres magistrats. Cette charge qui n'est pas vénale, contrairement à la majorité des autres charges parlementaires, existe dans tous les parlements du royaume. Il siégeait dans un hôtel desservi par l'ancienne rue de Jérusalem, sur l'île de la Cité.

Molé, président durant la Fronde.
Antoine Portail, président de 1724 à 1736 et membre de l'Académie française.
Débouché de la rue de Jérusalem sur le quai des Orfèvres, en 1850, avec au fond l'entrée de l'ancien palais du premier président du Parlement de Paris. Le bâtiment à droite était attribué, depuis le début du XIXe siècle, aux services de la préfecture de Police de Paris.

Liste des premiers présidents du parlement de Paris[modifier | modifier le code]

La liste suivante est présentée à titre indicatif, son exhaustivité n'est pas assurée[1],[2],[3].

Simon de Buci est le premier à avoir été qualifié de Premier président dans l'ordonnance du roi Philippe VI de Valois du 11 mars 1344. Il est mort le 8 mai 1369.

1585-1620 : Nicolas III Potier de Blancmesnil n'apparaît pas dans les listes de Premier président au parlement de Paris.

1589-1591 : Barnabé Brisson, par intérim
1591-1594 : Jean Le Maistre, par intérim

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charles Adrien Desmaze, Le parlement de Paris, son organisation, ses premiers présidents et procureurs généraux, p. 329-330, Paris, 1859
  2. Eugène Labat, Hôtel de la présidence: actuellement Hôtel de la préfecture de police, p. 29-31, Paris, 1844
  3. Louis Morery, Hôtel de la présidence: actuellement Hôtel de la préfecture de police, p. 159-160, Paris, 1707
  4. Il est qualifié de Premier président dans les lettres de Charles V du 2 août 1370.
  5. Il est installé dans la charge de Premier président le 17 juin 1371. Il est mort le 23 octobre 1373.
  6. Chevalier, seigneur de Chantilly et de Méry-sur-Oise, il est reçu dans la charge de Premier président le 12 novembre 1373, et élu chancelier de France le 20 octobre 1373. Il a quitté les Sceaux le 1er octobre 1380. Il est mort le 3 juin 1389.
  7. Chevalier, seigneur de Joigny et du Plessis-Saint-Just, Premier président le 2 janvier 1374, chancelier de France en 1388. Il est mort le 24 mars 1413.
  8. Il est fait Premier président en 1388 par le roi Charles VI. Il est mort le 11 avril 1399.
  9. Chevalier, seigneur de Noisy, du Marchez et Sarcelles, nommé Premier président par le roi Charles VI en 1399, et installé dans cette charge le 14 avril 1400. Il est mort le 21 mai 1403.
  10. Chevalier, seigneur de Versigny, Premier président le 22 mai 1403, chancelier de France le 8 août 1413. Il est mort le 12 juin 1418.
  11. Chevalier, vicomte d'Ambrières, élu Premier président le 15 août 1413, destitué de cette charge le 25 juin 1418. Il est mort le 25 décembre 1418.
  12. Chevalier, seigneur de Morvilliers, de Clary, de Charenton et de Cramoyau, il est nommé Premier président le 18 juillet 1418. Charles VI étant mort le 21 octobre 1422, il a continué à présider le parlement sous Henri VI, roi d'Angleterre, jusqu'au 15 avril 1436, quand la ville de Paris est revenue sous l'autorité de Charles VII. Il est alors chassé de sa charge. Il est mort le 25 juillet 1438.
  13. L'Etat de la France, tome 5, p. 15
  14. Il a succédé à Jean de Vailly et continué l'exercice de sa charge à Paris quand le parlement y a été établi. Il est mort 15 mars 1546.
  15. Il est élu Premier président sous le règne de Charles VII, le 19 août 1547. Il est mort 1561.
  16. Chevalier, installé Premier président, le 11 septembre 1461. Il est mort en décembre 1461.
  17. Chevalier, fils de Simon de Nanterre, président à mortier au Parlement de Paris. Il est élu le 26 décembre 1461. Il est destitué le 18 décembre 1465, car Louis XI lui a préféré Jean Dauvet, et établi Premier président du Parlement de Toulouse. Ayant été rappelé par le roi Louis XI, il a exercé la charge de Second président, jusqu'à sa mort en 1487.
  18. Il a été employé par Charles VII comme ambassadeur à Rome et au concile de Bâle. Il est Premier président du parlement de Toulouse en 1461, et appelé comme Premier président du parlement de Paris le 18 décembre 1465. Louis XI l'a envoyé pour négocier avec les barons pendant la guerre du Ligue du Bien public. Il est mort le 22 novembre 1471.
  19. Chevalier, seigneur de Jacqueville en Gâtinais, d'Iles et Montigny en Brie, fait Premier président le 8 décembre 1471. Il est mort le 24 février 1481.
  20. Il est mort le 21 juillet 1497. « Il exerça sa charge avec une telle intégrité et un si noble désintéressement, qu'à sa mort on ne trouvera pas de quoi marier trois filles qu'il laissait. Louis XI, en reconnaissance de ses service, se chargea de les établir, et les dota selon leur condition ».
  21. André-Marie-Jean-Jacques Dupin, Manuel des étudians en droit et des jeunes avocats; Recueil d'opuscules de jurisprudence, Joubert libraire-éditeur,Paris, 1835, p. 760 (lire en ligne)
  22. Chevlier, seigneur de Cothardy, de Viré-le-Bruflon et de Belle-Fille, avocat général, reçu Premier président le 28 juillet 1497. Il est mort le 25 octobre 1505.
  23. Chevalier, seigneur de Persan, de la Bussière, de Belmont et Montauglan. Il est employé comme ambassadeur par Charles VIII. Louis XII lui a conféré la charge de Premier président en 1505, puis chancelier de France le 31 janvier 1507. Il est mort à Blois en 1512.
  24. Chevalier, seigneur de Nantouillet, baron de Thiern et de Thouri, fait Premier président par Louis XII le 8 février 1507. Il est nommé chancelier de France par le roi François Ier le 7 janvier 1514. Après la mort de sa femme, Françoise de Veyni d'Arbouse, morte en 1517, il a été successivement évêque de Meaux, d'Albi et archevêque de Sens, abbé de Fleury, et cardinal en 1527, puis légat en France de la part du pape Clément VII. Il est mort le 9 juillet 1535.
  25. Chevalier, Premier président du parlement de Bordeaux. François Ier l'a nommé Premier président du parlement de Paris, le 3 février 1514. Il est mort en 1517.
  26. Chevalier, seigneur de Leuville, de Puisieux, avocat général, il a été créé Premier président du parlement de Paris par François Ier, le 29 mai 1517. Il est mort le 20 novembre 1519.
  27. Chevalier, seigneur de Cromières, de Villiers-le-Châtel, il a été Premier président du parlement de Bordeaux puis de Rouen avant d'être Premier président du parlement de Paris par François Ier en 1520. Après la bataille de Pavie, le roi étant prisonnier, le président de Selves a été envoyé comme un des ambassadeurs auprès de Charles-Quint pour traiter de la liberté du roi qui est obtenue après le traité de Madrid, le 14 janvier 1526. Il est mort en août 1529.
  28. Avocat général au parlement de Paris, il en nommé Premier président par François Ier le 20 décembre 1529. « Un zèle outré contre les protestans, dont il devint le persécuteur le plus cruel, et son inimitié contre le cardinal de Lorraine et Diane de Poitiers, furent causes de sa disgrâce en 1550. N'ayant pour vivre d'autres moyens que ceux qui lui étaient fournis par les émolumens de sa charge, il obtint l'abbaye Saint-Victor à Paris ». Il est mort le 7 juin 1554.
  29. Chevalier, seigneur de Frazin. Il a été fait Premier président au parlement de Paris par Henri II, le 11 juillet 1550. Il a eu la commission de Garde des sceaux en 1551. Après la mort de sa femme, il a été évêque de Comminges, archevêque de Sens et cardinal. Il est mort le 4 décembre 1560.
  30. Chevalier, seigneur de Cincehour, petit-fils de Jean Le Maistre, avocat général au parlement de Paris, charge qu'il a obtenu en 1540, il a été élevé à la dignité de Premier président par Henri II, le 12 juin 1551. Il est mort le 5 décembre 1562.
  31. Chevalier, seigneur de Bonnœil et de Celi, prévôt des marchands de la ville de Paris, fils d'Augustin de Thou, président à mortier, il est nommé Premier président par Charles IX en 1562, sur la recommandation de Marie de Médicis. Il est mort le 1er novembre 1582.
  32. Chevalier, comte de Beaumont, fils de Christophe de Harlay, président à mortier au prarlement de Paris, il a été pourvu de la charge de Premier président par le roi Henri III en novembre 1582. Il s'est démis de sa charge le 9 avril 1616. Il est mort le 29 octobre 1616.
  33. Premier président du parlement de Toulouse, il succède à Achille de Harlay comme Premier président au Parlement de Paris. Il a gardé sa charge jusqu'à sa mort, le 22 mars 1627.
  34. Chevalier, seigneur d'Ons-en-Braye, il a été nommé Premier président par Louis XIII en 1627. Il est mort le 4 novembre 1628.
  35. Chevalier, seigneur de Champigny et de Noroy, il a été contrôleur général des finances en 1623-1626, surintendant des finances en 1624, il a été créé Premier président au Parlement de Paris par Louis XIII en novembre 1628. Il est mort le 27 avril 1630.
  36. Chevalier, baron de Tilly, de la Maison-Rouge, il est nommé Premier président par Louis XIII en 1630. « Il avait été lieutenant civil, et il sut faire usage de l'influence qu'il avait acquise sur le peuple de cette capitale pour calmer l'orage que quelques mécontens voulurent élever lors de la mort funeste d'Henri IV (Modèle:Harsp)». Il est mort le 30 décembre 1640.
  37. Chevalier, seigneur de Lassy et de Champlâtreux, procureur général au Parlement de Paris, a été créé Premier président par Louis XIII, le 19 novembre 1641. Louis XIV l'a fait Garde des Sceaux, le 3 avril 1651. Il est mort le 3 février 1656.
  38. Chevalier, marquis de Grignon. Il a été ambassadeur extraordinaire auprès des princes italiens, puis en Angleterre auprès de Charles Ier, enfin en Hollande. À son retour de cette dernière ambassade il est élevé à la dignité de Premier président au Parlement de Paris à la place de Mathieu Molé nommé Garde des Sceaux. Il est mort le 13 mars 1657.
  39. Chevalier, marquis de Basville, comte de Launay-Courson,, baron de Saint-Yon et Boissy, a été nommé Premier président par Louis XIV et reçu le 16 novembre 1658. Il est mort le 10 décembre 1677.
  40. Chevalier, marquis de Grignon, seigneur de Novion, commandeur des Ordres du roi, est pourvu de la charge de Premier président par Louis XIV le 13 juin 1678 dont il s'est démis en 1689.Il est mort le 1er septembre 1693.
  41. Chevalier, comte de Beaumont, seigneur de Grosbois, Sauny et de Dollot, fils d'Achille de Harlay, procureur général au Parlement de Paris, arrière-petit-fils d'Achille de Harlay, Premier président du même parlement. Il est pourvu de la charge de Premier président par Louis XIV le 18 novembre 1689. « Quoique Mme de Sévigné, M. de Saint-Simon et Anquetil le peignent sous des nuances diverses, il n'en a pas moins laissé après lui la réputation bien méritée d'un magistrat intègre et éclairé ». Son fils, Achille de Harlay, quatrième du nom, a été avocat général au même parlement. Il s'est démis en avril 1707. Il est mort 23 juillet 1712.
  42. Dupin, Manuel des étudians en droit et des jeunes avocats, p. 762
  43. Chevalier, marquis de Mont-Meilland, seigneur de Beaupré et de Mortefontaine, nommé Premier président en avril 1707, reçu le 5 mai 1709,il s'est démis en janvier 1712. Il est mort le 20 janvier 1730.
  44. Chevalier, comte d'Avaux, sire de Cramayel, Brie-Comte-Robert, marquis de Saint-Étienne, vicomte de Neuf-Chastel, conseiller d'État en tous ses conseils d'État et privé, commandeur des Ordres du roi, l'un des quarante de l'Académie française, a été nommé Premier président le 5 janvier 1712. Il a su maintenir les droits du parlement sous la Régence de Philippe d'Orléans. Il est mort le 23 août 1723.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Baptiste L'Hermite de Soliers, Éloges de tous les premiers présidents du parlement de Paris depuis qu'il est rendu sédentaire jusques à présent. Ensemble leurs généalogies, épitaphes, armes & blasons, en taille douce dédié à monseigneur le Premier président, Chez Cardin Besongne, Paris, 1645 (lire en ligne)
  • L'Etat de la France, Chez David père, Paris, 1749, tome 5, De l'établissement des parlemens, cours supérieures & autres juridictions du royaume. Des généralités, intendances & recettes générales, p. 12 (lire en ligne)
  • Nicolas Viton de Saint-Allais, Chronologie historique des Premiers Présidents du Parlement de Paris, tome 3, p. 11-29, dans La France législative, ministerielle, judiciaire et administrative sous les quatre dynasties, Imprimerie de P. Didot l'aîné, Paris, 1813 (lire en ligne)
  • Charles Desmaze, Le Parlement de Paris : son organisation, ses premiers présidents et procureurs généraux, avec une notice sur les autres parlements de France et le tableau de MM. les premiers présidents et procureurs généraux de la cour de Paris (1334-1859), p. 329, Michel Lévy frères libraires-éditeurs, Paris, 1859 (lire en ligne)

Article connexe[modifier | modifier le code]