Duché de La Force

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
nothumb

Le duché de La Force, pairie de France fut créé en 1637 pour les membres de la famille de Caumont, seigneurs du village de La Force en Dordogne.

Au début du XIe siècle le premier seigneur de Caumont fonde une dynastie qui s'élèvera au cours des siècles dans les rangs de la noblesse.

Protestants, le père et les frères de Jacques Nompar de Caumont premier duc de Caumont, sont tués en 1572 dans le massacre de la Saint-Barthélemy. La famille sert ensuite loyalement le roi de France sur les champs de bataille, mais n'en demeure pas moins protestante.

La baronnie de la Force est érigée en marquisat en 1609, puis en duché-pairie en 1637

Armand de Caumont meurt en 1764. Avec lui s'éteint le titre de duc de la Force.

Le roi Louis XVI crée toutefois en 1787 un titre de duc à brevet (pour la durée de la vie du titulaire, non transmissible) du même nom pour un lointain cousin (issu d'une branche séparée avant la création du titre) qui avait épousé la petite-fille du dernier titulaire. Ce dernier est finalement nommé duc et pair par Louis XVIII.

Seigneurs de Caumont[modifier | modifier le code]

  • Calo I (c. 1050), 1er seigneur de Caumont
  • Geoffroy I, 2e seigneur de Caumont
  • Calo II, 3e seigneur de Caumont (participe à la première croisade)
  • Dodon, 4e seigneur de Caumont
  • Sanchez, 5e seigneur de Caumont
  • Richard, 6e seigneur de Caumont et de Lauzun
  • Begon, 7e seigneur de Caumont
  • Guillaume Ier, 8e seigneur de Caumont
  • Guillaume II, 9e seigneur de Caumont
  • Bertrand (? -1314), fils de Guillaume II, 10e seigneur de Caumont participe à la bataille de Courtenay en 1296
  • Guillaume III (1269- ?), fils de Bertrand 11e seigneur de Caumont, sénéchal de Toulouse (1334)
  • Guillaume Raymond Ier (? -1371), fils de Guillaume III 12e seigneur de Caumont
  • Nompar 1er, fils de Guillaume Raymond Ier, 13e seigneur de Caumont

Seigneurs de Caumont, Samazan, Montpuillan, Castelnau et Berbiguires[modifier | modifier le code]

Le château des seigneurs de Castelnau
  • Guillaume Raymond II (? -1418), fils de Nompar Ier, 14e seigneur de Caumont, 5e seigneur de Samazan et Montpuillan, 1er seigneur de Castelnau et Berbiguières.
  • Nompar II (1392 -1428), fils aîné de Guillaume Raymond II.

Seigneurs de Castelnau[modifier | modifier le code]

  • Brandelis (1420- ?), second fils de Nompar II, 2e seigneur de Castelnau.
  • François Ier (? -1514), fils de Brandelis.
  • Charles II (? -1527), fils de François Ier, 4e seigneur de Castelnau.
  • François (1524-1572), fils aîné de Charles II (tué dans le massacre de la Saint-Barthélemy), 5e seigneur de Castelnau.
  • Geoffroy (v.1510-1574), frère de François et second fils de Charles II, ami d'Henri IV, il est présent quand celui-ci est assassiné.
  • Anne de Caumont (1574-1642) fille de Geoffroy.

Ducs de la Force[modifier | modifier le code]

Armes des ducs de La Force
  1. Jacques Nompar de Caumont (v.1558-1652), neveu de Geoffroy de Caumont, baron puis marquis et enfin 1er duc de La Force, pair de France, seigneur de Castelnau, maréchal de France (1622).
  2. Armand Nompar de Caumont (v.1580-1675), fils du précédent, marquis puis Duc de La Force (1652), pair de France, maréchal de France (1652).
  3. Henri Nompar de Caumont (1582-1678), demi-frère du précédent, seigneur puis marquis de Castelnau, puis Duc de La Force (1675), pair de France.
  4. Jacques Nompar II de Caumont (1632-1699), petit-fils du précédent, baron de Boisse, puis duc de La Force (1678), pair de France, baron de Castelnau, de Caumont, de Tonneins, de Cugnac et de la Boulaye.
  5. Henri Jacques Nompar de Caumont (1675-1726), fils du précédent, marquis puis duc de La Force (1698), pair de France, baron de Castelnau, de Caumont, de Tonneins, de Boisse, de Cugnac et de la Boulaye, membre de l'Académie française (1715), de l'Académie des sciences (1718)
  6. Armand Nompar II de Caumont (1679-1764), frère du précédent, marquis de Caumont, puis marquis, puis duc de La Force (1726), pair de France, marquis d'Agmé, baron de Castelnau, de Tonneins, de Boisse, de Cugnac et de la Boulaye, seigneur de Tassay.
  7. Jacques Nompar III de Caumont (1714-1755), fils du précédent, marquis puis duc de La Force (dit de Caumont) (1730), pair de France.
  8. Armand Nompar II de Caumont (1679-1764), père du précédent (reprise du duché), duc de La Force (1755), pair de France, marquis d'Agmé, baron de Castelnau, Tonneins, Boisse, Cugnac et La Boulaye, seigneur de Tassay.

Duc à brevet[modifier | modifier le code]

  1. Louis-Joseph Nompar de Caumont (1768-1838), marquis puis duc de La Force (duc à brevet, 1787), grand d'Espagne, maréchal de camp (1814), « pair de France » (membre de la Chambre des pairs), lointain cousin et époux de la petite fille du précédent.

Nouvelle érection du titre (1817)[modifier | modifier le code]

  1. François Pierre Bertrand Nompar de Caumont (1772-1854), 10e duc de La Force, député, « pair de France » (membre de la Chambre des pairs), frère du précédent.
  2. Auguste Luc Nompar de Caumont (1803-1882), 11e duc de La Force, sénateur du Second Empire, fils du précédent.
  3. Olivier Emmanuel de Caumont (1839-1909), 12e duc de La Force, fils du précédent.
  4. Auguste de Caumont La Force (1878-1961), 13e duc de La Force, historien, membre de l'Académie française (1925).
  5. Jacques de Caumont La Force (1912-1985), 14e duc de La Force
  6. Henri Jacques Nompar de Caumont La Force (1944-), 15e duc de La Force

Sources[modifier | modifier le code]

  • Mémoires authentiques de Jacques Nompar de Caumont, duc de La Force, 1843 [1].
  • Auguste de La Force, Dix siècles d’histoire de France ; les Caumont la Force, Paris, Fasquelle, 1960.

Articles connexes[modifier | modifier le code]