Duché de Berry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le duché de Berry eut une existence éphémère. Il fut constitué en octobre 1360 en tant qu'apanage au profit de Jean, troisième fils de Jean II le Bon, roi de France. Il est connu comme Jean Ier de Berry, le duc de Berry. Il réunit le Cher et l'Indre et fut concerné par les Ducs et Duchesses de Berry.

Le duché de Berry fut constitué par la réunion de la ville de Bourges, qui en fût d'ailleurs la capitale, et du bailliage de Berry, auxquels s'ajoutèrent les châtellenies de Lury, Mehun-sur-Yèvre et Vierzon.

À la mort du duc de Berry, en 1416, ces seigneuries retournèrent au domaine royal. Le dauphin Charles, fils du roi Charles VI et d'Isabeau de Bavière, futur roi Charles VII, est nommé duc de Berry en 1417. Il fuit de Paris, à l'âge de 15 ans, poursuivi par des tueurs bourguignons qui tentaient de le capturer. Entouré de ses fidèles conseillers Armagnacs, qui constituent sa garde rapprochée,il fixe sa résidence à Bourges en 1418 et il sera ainsi surnommé Roi de Bourges par ses adversaires Bourguignons et Anglais. Il aimait se retirer dans le château royal de Mehun-sur-Yèvre où il est mort en 1461.

L'existence administrative du Berry se finit lors de la Révolution Française, où il fut séparé entre plusieurs Départements[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nota Bene, « L'histoire du Berry », (consulté le 25 septembre 2017)

Article annexe[modifier | modifier le code]