Duché d'Estouteville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Normandie image illustrant l’histoire
Cet article est une ébauche concernant la Normandie et l’histoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le duché d'Estouteville est un ancien duché de la région Haute-Normandie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le duché d'Estouteville a été érigé en août 1534 par la grace accordée du roi de France François Ier à Adrienne d'Estouteville, épouse de François de Bourbon, comte de Saint-Pol, fils de François de Bourbon et Marie de Luxembourg, comtesse de Saint-Pol[1].

Le château de Valmont dépendait du duché.

La fin du duché[modifier | modifier le code]

Le duché resta dans la maison des d'Orléans-Longueville jusqu'au décès de Marie d'Orléans, duchesse de Nemours, qui arriva le 16 juin 1707[2].

Armes et blason[modifier | modifier le code]

Les armes de François de Bourbon, duc d'Estouteville : écartelé au 1 et 4 de Bourbon, au 2 et 3 de Luxembourg qui est sa mère.

Les ducs[modifier | modifier le code]

  • Charles-Paris d'Orléans-Longueville (29 janvier 1649-12 juin 1672), duc de Longueville, prince de Châtelaillon, de Neufchâtel et de Valangin, duc d'Estouteville, comte de Saint-Pôl, pair de France. Frère du précédent.
  • Marie, demi-sœur des précédents, jusqu'à sa mort en 1707. Le duché d'Estouteville n'eut pas d'héritier en tant que tel, mais la « seigneurie du duché d'Estouteville » fut l'objet d'un accord entre les héritiers de Marie : elle alla aux Goyon-Matignon (d'où les Grimaldi de Monaco), tandis que le Dunois et Coulommiers allaient aux Bourbon-Soissons (d'où les d'Albert de Luynes).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mémoires du duc de Luynes sur la cour de Louis XV par Charles-Philippe d'Albert de Luynes, page 363
  2. Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire de la noblesse de François-Alexandre Aubert de la Chesnaye des Bois
  • Volume de M.de la Morandière