Duché de Coligny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coligny.

L'expression duché de Coligny désigne deux terres distinctes, toutes deux possédées par la maison de Coligny éteinte en 1694:

Titres de la maison de Coligny[modifier | modifier le code]

Ce titre de "duc de Coligny" est un des titres de la maison de Coligny, avec :

Liste des ducs de Coligny[modifier | modifier le code]

Le titre de Duc de Coligny remonte au XVIIe siècle. Il a été porté par trois membres de la maison de Coligny, suite à l'érection en duché de la seigneurie de Châtillon-sur-Loing (1643, 1646) et du comté de Coligny (1648).

Première création : duché de Coligny à Châtillon-sur-Loing[modifier | modifier le code]

En 1643, le roi érigea la terre de Châtillon-sur-Loing en duché sous le nom duché de Coligny.

À sa mort, l'érection de la terre de Châtillon-sur-Loing en duché est confirmée au profit de son fils, mais sous le nom de duché de Châtillon.

Deuxième création : duché de Coligny à Coligny[modifier | modifier le code]

En novembre 1648, le roi érigea en duché-pairie le comté de Coligny-le-Neuf (en Bresse & Revermont, aujourd'hui dans le département de l'Ain), sous le nom de duché de Coligny.

Le duché de Coligny disparait avec Henry Gaspard de Coligny. Par Lettres Patentes, la terre de Coligny-le-Neuf redevient le comté de Coligny-le-Neuf au profit des filles de Gaspard III de Coligny : Anne et Henriette de Coligny.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • «Le duché de Coligny 1648-1657», par Roch de Pillot de Coligny (Axor-Danaé éditeur, 1998).