Denis Collin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Denis Collin
Denis Collin.jpg
Denis Collin en 2018.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Dir. de thèse
Site web

Denis Collin, né à Joux-la-Ville en 1952, est un philosophe français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Denis Collin étudie au lycée d'Avallon, puis au lycée Jacques Amyot d'Auxerre. Surveillant en lycée agricole, agent puis contrôleur de la poste, technicien puis cadre à France-Telecom, où il s'occupe de formation en informatique, il rejoint l'éducation nationale en 1994 après l'agrégation de philosophie (1994)[1]. Docteur (1995)[2] et agrégé, il enseigne la philosophie dans un lycée d'Évreux et en CPGE économiques à Rouen jusqu'en 2018.

Il fonde et préside jusqu'en 2019 l'université populaire d'Évreux[3]. Il co-anime le site d'informations politiques La Sociale.

Politique[modifier | modifier le code]

Denis Collin fut, d'après Jean-Paul Salles, dans les années 1970, militant de la Ligue communiste révolutionnaire[4].

En 2014, il fait un exposé à l'Université d'automne du M'PEP (Mouvement politique d’émancipation populaire créé par Jacques Nikonoff) où il se déclare conservateur[5][source insuffisante]. Il s'est exprimé à plusieurs reprises dans des revues de droite radicale (Krisis[6] et Éléments[7]) comme dans Causeur[8] ou dans la revue Front Populaire créée par Michel Onfray et Stéphane Simon. En 2019, il donne une conférence pour la Nouvelle Action royaliste[9].

Philosophie[modifier | modifier le code]

En philosophie, il affirme se situer dans la suite de la pensée de Karl Marx, tout en refusant le marxisme orthodoxe dans ses diverses variantes. Outre Marx, il a consacré des ouvrages à Machiavel, Giambattista Vico, Spinoza et Herbert Marcuse.

Il s'efforce de concilier socialisme et républicanisme[10] dans plusieurs ouvrages consacrés à la morale, aux théories de la justice, à la conception républicaniste de la liberté.

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La Théorie de la connaissance chez Marx,  éd. L'Harmattan, 1996
  • La Fin du travail et la mondialisation. Idéologie et réalité sociale. éditions L'Harmattan, 1997
  • Les Grandes Notions philosophiques,  éd. Seuil :
    • tome 2 : La Société, l'État, le Pouvoir, 1996
    • tome 3 : La Justice, le Droit, 1996
    • tome 5 : Le Travail et la technique, 1997
  • L'Illusion plurielle, en collaboration avec Jacques Cotta, JC Lattès éditions, 2001
  • Morale et justice sociale, Seuil, coll. « La couleur des idées », 2001
  • Questions de morale : Sciences, philosophie et matérialisme, Armand Colin, coll. « L'inspiration philosophique », , 299 p. (ISBN 978-2-200-26344-7)
  • La Matière et l'Esprit : Sciences, philosophie et matérialisme, Armand Colin, , 226 p. (ISBN 978-2-200-26410-9)
  • Revive la République !, Armand Colin, , 231 p. (ISBN 978-2-200-26931-9)
  • Comprendre Marx, Armand Colin, , 252 p.; 2e édition 2009 - Traduit en portugais (Brésil) et en turc
  • Comprendre Machiavel, Paris, Armand Colin, , 263 p. (ISBN 978-2-200-35167-0) - traduit en portugais (Brésil)
  • Le Cauchemar de Marx : Le capitalisme est-il une histoire sans fin ?, Paris, Max Milo Éditions, , 320 p. (ISBN 978-2-35341-055-2)[11]
  • Giambattista Vico et l'histoire, Futuroscope, CNDP-CRDP, , 104 p. (ISBN 978-2-240-03077-1)
  • La longueur de la chaîne : Essai sur la liberté au XXIe siècle, Paris, Max Milo Éditions, , 284 p. (ISBN 978-2-315-00149-1)
  • À dire vrai : Incursions philosophiques, Paris, Armand Colin, coll. « Le temps des idées », , 256 p. (ISBN 978-2-200-28308-7)
  • Libre comme Spinoza : Une introduction à la lecture de l’Éthique, Paris, Max Milo, , 288 p. (ISBN 978-2-315-00605-2)
  • Court-traité de la servitude religieuse. Pour une théorie critique du fait religieux, L'Harmattan, coll. « Ouverture philosophique », 88 p. (ISBN 978-2-343-11318-0), 2017
  • Le Corps, Bréal-Studyrama, 2017
  • Comprendre Marcuse, Max Milo, coll. « Essai graphique », 428 p. (ISBN 978-2-31500-730-1), 2017
  • Philosophie, culture générale, Studyrama, 2018 (ISBN 9782759036455)
  • La Mémoire, Bréal-Studyrama, 2018
  • Introduction à la pensée de Marx, Seuil, 2018, 250 p.
  • Après la Gauche, Perspectives Libres, 2018 (ISBN 979-1-09074-247-5)
  • Le Désir, Bréal-Studyrama, 2019
  • L'Animal, Bréal-Studyrama, 2020 (ISBN 9782749539928)
  • La Force de la morale, éditions R&N, 2020 (ISBN 979-1096562206)
  • Friedrich Engels, philosophe et savant, éditions Bréal, Studyrama, 2020 (ISBN 978-27495 3938 6)
  • John Rawls et le libéralisme politique, éditions Bréal, Studyrama, 2021 (ISBN 978-27495 3939 3)

Traduction de l’italien[modifier | modifier le code]

  • Diego Fusaro, L’Europe et le capitalisme. Pour rouvrir le futur, éditions Mimésis, 2016 (en collaboration avec Damien Bondavalli)
  • Costanzo Preve, Histoire critique du marxisme (préface et révision de la traduction), Armand Colin, 2011

Articles[modifier | modifier le code]

  • « Histoire et instrumentalisation de la mémoire », L'Inactuelle[12], 2019
  • « Mai 68, deux visages contradictoires », revue Front Populaire n° 3, 2020
  • En langue brésilienne :
    • « A revolução democrática iraniana em andamento », O Olho da Historia, n° 13, 2009
    • « É necessário reler Althusser? », O Ohlo da historia, n° 11
    • « Marx, a filosofia e a ética: novas reflexões e propostas de estudo » dans l'ouvrage collectif Incontornável Marx, UNESP, 2007, Brasil, sous la direction de Jorge Novoa.
    • « Epicuro e a Formação do Pensamento de Karl Marx », Politeia, 2006
  • En langue italienne :
    • « Per una critica della filosofia politica, in Filosofia e politica, che fare ? », revue Koinè, n° 1-3, 2009

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Agrégations (par ordre alphabétique) », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  2. Thèse sous la dir. de Tony Andréani.
  3. Noms des membres du bureau sur le site de l'université populaire d'Evreux.
  4. La Ligue communiste révolutionnaire (1968-1981) : Instrument du Grand Soir ou lieu d'apprentissage ? de Jean-Paul Salles, Presses universitaires de Rennes, 2015.
  5. Voir sur youtube.com.
  6. Krisis, n° 42, décembre 2015 ; n° 46, janvier 2017 ; n° 50, septembre 2020.
  7. Éléments, n° 172, juin 2018, et n° 189, mars 2021.
  8. Voir sur causeur.fr.
  9. Le 23 janvier ; voir sur nouvelle-action-royaliste.fr.
  10. Entretien pour le blog Le Comptoir.
  11. Traduit en tamul.
  12. Denis Collin, « Histoire et instrumentalisation de la mémoire », L'Inactuelle,‎ (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]