Stéphane Simon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stéphane et Simon.

Stéphane Simon, né le à Nantes (Loire-Atlantique), est un producteur de télévision.

Journaliste dans la presse écrite pendant 10 ans à ses débuts, il se tourne vers l’audiovisuel rapidement avec des collaborations pour TF1, Expand et s'associe avec Thierry Ardisson.

En 1999, il fonde sa société de production Téléparis.

Il est père de deux filles, Jade Simon et Max Simon.

Carrière[modifier | modifier le code]

Fils, petit-fils et arrière petit-fils de prof, Stéphane Simon a grandi dans la culture de la transmission. Fan de télévision depuis son adolescence (Michel Polac et Thierry Ardisson sont à l’époque ses idoles), il mène une scolarité sans problèmes et, bac scientifique en poche, opte pour la fac d’Histoire.

Une voie qui lui laisse suffisamment de temps pour tenter de mener à bien son rêve : être une rock star ! Il monte donc son groupe dont il est le leader et le batteur, écume les scènes locales… mais le succès ne prend pas. Il passe alors au plan b : après sa licence d’Histoire, Stéphane Simon commence à piger pour la presse locale puis monte à Paris et intègre une école de journalisme.

Il fait ses premières armes à Pèlerin Magazine, avant d’apprendre véritablement le métier chez France Soir où pendant trois ans il passe par tous les services et fait de tout : du fait divers, de l’enquête, des papiers de société…

1993 : changement d’ambiance. Thierry Ardisson, rencontré quelques années auparavant, lui propose la rédaction en chef du Magazine Entrevue. Stéphane Simon prend alors les rênes d’un magazine en perte de vitesse et qu’il saura relancer en réinventant sa formule, et notamment en faisant la critique de la télévision.

Une ligne éditoriale qui l’amène tout naturellement à… passer à la télévision. UN temps co-présentateur de "Y a débat" sur MCM (1995) il est ensuite engagé comme rédacteur en chef des magazines de Tina Kieffer sur TF1, avant de rejoindre le groupe Expand pour développer des jeux et du divertissement. Au bout de quelque temps, Thierry Ardisson le contacte à nouveau, cette fois pour reprendre la production de son émission « Rive Droite Rive Gauche », en difficulté sur Paris Première.

Dans la foulée il monte sa propre boîte, Téléparis, dont Eric Brunet fût un des premiers associés, puis Thierry Ardisson. Le décollage de Téléparis est assuré avec l'invention de la "télé in-situ". Son idée: filmer dans le réel en utilisant les codes du cinéma, remplacer l'interview par la conversartion. Une manière de donner du chic à la télévision qui vient de connaitre la vague de télé-réalité, tout en conservant son langage issu du réel. Il propose à Thierry Ardisson de le filmer chez lui $, ce sera 93 faubourg Saint-Honoré, puis viennent bientôt d'autres magazines in-situ: Fête foraine, Le Cercle, 3e Rappel, la Boite à musique, Culture club, les concerts sauvages, etc.

A partir de 2013, il entame la diversification de son groupe. Il s'associe avec le documentariste Gilles de Maistre, au sein d'Outside films, afin de produire de la fiction et du documentaire. Il monte en 2015, Le magasin numérique, filiale digitale de son groupe. Avec cette dernière entité, il lance Michelonfray.com la web-tv libre et indépendante du philosophe.

Biographie / Emissions[modifier | modifier le code]

  • Depuis 2014: La nuit des Molières (France 2) avec Nicolas Bedos et Alex Lutz
  • Depuis 2014 : Paris le club (France 3)
  • Depuis 2014: Music Explorer (France Ô)
  • De 2014 à 2015: Jour de Brocante (France 3) avec Églantine Éméyé
  • Depuis 2015 : On a tous en nous quelque chose de... (France 2)
  • Depuis 2015: Polonium (Paris Première) avec Natacha Polony
  • Depuis 2016: Zéro Limite (C8)
  • Depuis 2016: Trésors Volés (France 2)
  • 2017: Victimes: leur vies a basculé (RMC Découverte) avec Dominique Rizet

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]