Roy Hibbert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hibbert (homonymie).
Roy Hibbert Portail du basket-ball
Roy Hibbert Pacers.jpg
Hibbert en novembre 2014
Fiche d’identité
Nom complet Roy Denzil Hibbert
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la Jamaïque Jamaïque
Naissance (28 ans)
Queens, New York
Taille 2,18 m (7 2)
Poids 132 kg (290 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Lakers de Los Angeles
Numéro 17
Poste Pivot
Carrière universitaire ou amateur
2004-2008 Hoyas de Georgetown
Draft NBA
Année 2008
Position 17e
Franchise Raptors de Toronto
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
07,1
11,7
12,7
12,8
11,9
10,8
10,6

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.

Roy Denzil Hibbert est un joueur jamaïcain de basket-ball né le dans le Queens à New York. Il joue pour les Lakers de Los Angeles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Hibbert joue 4 saisons au niveau universitaire pour les Hoyas de Georgetown de 2004 à 2008.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Pacers de l'Indiana (2008-2015)[modifier | modifier le code]

Il se présente à la draft NBA 2008 et est sélectionné en 17e position par les Raptors de Toronto avant d'être envoyé aux Pacers de l'Indiana en échange de Jermaine O'Neal[1]. Le 15 juillet 2008, il signe son premier contrat professionnel avec les Pacers.

En 2012, il est sélectionné parmi les remplaçants participant au NBA All-Star Game 2012. Il joue dix minutes, marque trois points à 1 sur 3 aux tirs.

Lors du match 1 du premier des playoffs NBA 2012 contre le Magic d'Orlando, Hibbert contre neuf ballons.

Le 13 juillet 2012, il resigne avec les Pacers pour un contrat de quatre ans et 58 millions de dollars.

Le 21 novembre 2012, il établit son record de contres en carrière avec onze ballons repoussés et termine le match avec un triple-double (10 points, 11 rebonds et 11 contres) dans la victoire des siens contre les Hornets de La Nouvelle-Orléans. Ses onze contres sont aussi le record de la franchise du plus grand nombre de contres sur un seul match. Hibbert devient le deuxième joueur dans l'histoire des Pacers (après Jermaine O'Neal) à réaliser un triple double avec les points, les rebonds et les contres.

Lors du match 3 de la demi-finale de la conférence Est des playoffs NBA 2013 contre les Knicks de New York, Hibbert termine avec 24 points et 12 rebonds dans la victoire des Pacers. Au match 6, il termine avec 25 points, 12 rebonds et 5 contres dont un contre important sur Carmelo Anthony qui permet aux Pacers d'accéder aux finales de conférence. Dans cette série, Hibbert a des moyennes de 15,8 points et 3,8 contres par match.

Roy Hibbert et Joakim Noah.

Durant la conférence de presse de l'après match 6 de la finale de conférence contre le Heat de Miami, il utilise le terme « no homo » et reçoit une amende de 75 000 dollars par la NBA pour cette remarque[2]. Hibbert présente ses excuses pour son commentaire dans un communiqué publié par les Pacers : « Je m’excuse pour les remarques indélicates que j’ai pu faire durant la conférence de presse après la victoire contre Miami, samedi soir. C’était irrespectueux et offensant et ça ne reflétait pas ma vision des choses. J’ai utilisé un terme d’argot qui n’est pas approprié en privé ou en public et le langage que j’ai utilisé ne doit pas être utilisé en public, surtout à la télévision. Je m’excuse auprès de ceux que j’ai offensés, auprès de nos fans et auprès des Pacers »[3].

En 2014, il est sélectionné parmi les remplaçants participant au NBA All-Star Game 2014. Il joue 12 minutes, marque 8 points à 4 sur 5 aux tirs.

À la fin de la saison, il termine second pour le titre de défenseur de l'année en ayant reçu 166 voix sur 1 125 possible ; le titre est remporté par Joakim Noah qui reçoit 555 voix. Cette saison-là, il tourne à 2,2 contres par match.

Durant les playoffs NBA 2014, Hibbert ne marque aucun point durant les matchs 5 et 6 du premier tour contre le huitième de la conférence Est, les Hawks d'Atlanta. Le manque de productivité fait d'Hibbert le second All-Star à ne pas avoir marqué durant deux matchs consécutifs en playoffs, le premier est Jim King en 1968. Lors du premier match de la demi-finale de conférence contre les Wizards de Washington et du quatrième match de la finale de conférence contre le Heat de Miami, Hibbert connaît deux nouveaux matchs sans marquer. À la fin des playoffs, Hibbert termine avec quatre matchs sans avoir marqué, établissant un record NBA en playoffs pour un joueur ayant été All-Star la même année. La saison d'Hibbert prend fin quand les Pacers sont éliminés au sixième match de la finale de conférence contre le Heat.

Lakers de Los Angeles (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

Le 5 juillet 2015, il est transféré aux Lakers de Los Angeles contre un second tour de draft et une somme d'argent[4].

Records sur une rencontre en NBA[modifier | modifier le code]

Légende :

Record de la Franchise

Les records personnels de Roy Hibbert, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[5] :

Roy Hibbert en décembre 2009.
Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 30 Hornets de La Nouvelle-Orléans 29 @ Heat de Miami
Paniers marqués 12 4 fois 11 Heat de Miami
Paniers tentés 26 @ Sixers de Philadelphie 20 Heat de Miami 1er juin 2013
Paniers à 3 points réussis 2 Magic d'Orlando 1 @ Heat de Miami
Paniers à 3 points tentés 2 Magic d'Orlando 12 avril 2010 1 @ Heat de Miami 22 mai 2012
Lancers francs réussis 13 Sixers de Philadelphie 12 2 fois
Lancers francs tentés 16 Sixers de Philadelphie 23 novembre 2013 15 Heat de Miami
Rebonds offensifs 11 Bucks de Milwaukee 8 Knicks de New York
Rebonds défensifs 14 @ Hornets de Charlotte 13 Heat de Miami
Rebonds totaux 17 Celtics de Boston 18 Heat de Miami 17 mai 2012
Passes décisives 7 3 fois 4 @ Knicks de New York
Interceptions 3 3 fois 2 Magic d'Orlando
Contres 11 Hornets de La Nouvelle-Orléans 9 Magic d'Orlando 28 avril 2012
Balles perdues 7 Wizards de Washington 4 5 fois
Minutes jouées 43 2 fois 42 2 fois

Palmarès[modifier | modifier le code]

Roy Hibbert sous le maillot des Pacers

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lequipe.fr, « Jermaine O'Neal à Toronto »,‎ (consulté le 16 septembre 2010)
  2. Fabrice Auclert, « 75 000 dollars d’amende pour Roy Hibbert », basketusa.com,‎ (consulté le 30 janvier 2015)
  3. Dimitri Kucharczyk, « Roy Hibbert présente ses excuses pour ses commentaires d’après-match », basketusa.com,‎ (consulté le 30 janvier 2015)
  4. Fabrice Auclert, « Roy Hibbert bientôt aux Lakers contre un second tour de draft et du cash », sur basketusa.com,‎
  5. (en) « Roy Hibbert : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 30 janvier 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]