Dampierre-en-Crot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dampierre-en-Crot
Dampierre-en-Crot
L'église de Dampierre-en-Crot
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Cher
Arrondissement de Bourges
Canton Sancerre
Intercommunalité Communauté de communes Pays Fort Sancerrois Val de Loire
Maire
Mandat
Jacques Chatonnat
2014-2020
Code postal 18260
Code commune 18084
Démographie
Population
municipale
204 hab. (2016 en diminution de 4,23 % par rapport à 2011)
Densité 9,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 27′ 41″ nord, 2° 35′ 01″ est
Altitude Min. 186 m
Max. 321 m
Superficie 22,05 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Dampierre-en-Crot

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Dampierre-en-Crot

Dampierre-en-Crot est une commune française située dans le département du Cher en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune fait partie du canton de Vailly-sur-Sauldre ; en 2015, à la suite du redécoupage des cantons du département, elle fera partie du canton de Sancerre[1],[2].

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Concressault Barlieu Rose des vents
Oizon N Vailly-sur-Sauldre
O    Dampierre-en-Crot    E
S
Villegenon

Histoire[modifier | modifier le code]

Crot signifie « trou d'eau »[3].

Il s'y tenait au mois de juin, le jour de Saint-Pierre, une bonne foire de bestiaux[4].

En 1673 ; Charlotte ALAMANT/ALLAMAND, est citée : Dame(héritière) de Dampierre[-en-Crot][5],(durant la première grande partie du XVIIes, une famille ALLAMANT est seigneur de Dampierre).

En 1761 ; Françoise-Hélène d'ANGENNES, est citée : Dame de Dampierre[6].(en 1683; Dampierre avait été saisie).

Historique du nom de la commune[modifier | modifier le code]

  • 1233 : Donna Petra
  • 1243 : Dampetra
  • 1261 : Parrochia de Dampna Petra
  • 1345 : Parroiche de Demp Pere
  • 1509 : Dampierre-sur-Yonne ; en fait, le nom du ruisseau : Ionne
  • 1704 : Dampierre près Concressault
  • 1740 : Dampierre au Crot[7]

L'ancienne auberge est un lieu mythique du Pays Fort qui depuis la fin des années 1950 avait été laissée à l'abandon. Depuis 2003, elle sort de son délabrement peu à peu grâce à l'initiative individuelle de deux familles parisiennes.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001   Joël Prat    
mars 2008 En cours
(au 26 septembre 2014)
Jacques Chatonnat[1] DVD Retraité

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Dans son palmarès 2016, le Conseil National des Villes et Villages Fleuris de France a attribué une fleur à la commune au Concours des villes et villages fleuris[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[10].

En 2016, la commune comptait 204 habitants[Note 1], en diminution de 4,23 % par rapport à 2011 (Cher : -1,47 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
445445530507545655638647625
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
639686700637685667656687701
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
703684640537526466466463396
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
350312262239266239223221219
2013 2016 - - - - - - -
208204-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Patrimoine[modifier | modifier le code]

L'ancienne auberge dans le Haut du Bourg qui date de la fin du XVIIe siècle, en restauration depuis 2003. Sur sa façade, l'on peut lire l'inscription : « Ici on loge à pied et à cheval bon vin bon logis café et eau de vie » restaurée par un ébéniste de Sury ès Bois.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Jean-Désiré Bailly, chanteur français, a grandi dans la commune.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.
Références

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :