Pays-Fort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Pays-Fort
Image illustrative de l’article Pays-Fort
Château de la Vallée à Assigny

Pays France
Région Centre-Val de Loire
Départements Cher
Villes principales Blancafort
Vailly-sur-Sauldre
Coordonnées 47° 27′ 31″ nord, 2° 39′ 05″ est
Communes 18
Régions naturelles
voisines
Puisaye
Nivernais
Sancerrois
Champagne berrichonne
Sologne

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pays-Fort

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

(Voir situation sur carte : Centre-Val de Loire)
Pays-Fort

Géolocalisation sur la carte : Cher

(Voir situation sur carte : Cher)
Pays-Fort

Le Pays-Fort est une micro-région naturelle française située au nord du département du Cher, dans la région Centre-Val de Loire. Ce pays du Berry revêt une identité particulièrement forte, notamment dans le canton de Vailly-sur-Sauldre, trop loin de Sancerre pour être confondu avec le sancerrois.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la région vient de ces franges ouest (comme à Aubigny-sur-Nère ou La Chapelle-d'Angillon) où l'on passe, en quelques kilomètres, de « pays fort » (bocage fertile) en « pays faible » (la forêt et les landes de Sologne où « rien ne pousse »).

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Le Pays-Fort est entouré par les régions naturelles suivantes[1] :

Le Pays-Fort est parfois associé au Sancerrois et les limites avec ce dernier restent imprécises[1]. Au sud le territoire d'un ancien fief seigneurial, la principauté souveraine de Boisbelle, et la forêt d'Allogny le séparent de la Champagne berrichonne.

Voies de communication[modifier | modifier le code]

Le Pays-Fort est accessible par les autoroutes A77 et A71.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La région est traversée par la Grande Sauldre et ses affluents la Nère, l'Oizenotte et la Salereine ainsi que par la Notre-heure (Loiret) qui se jette dans la Loire à Poilly-lez-Gien.

Communes[modifier | modifier le code]

Le noyau central du Pays-Fort se situe à Vailly-sur-Sauldre.

Communes du Pays-Fort dans le Cher
Communes du Pays-Fort dans le Loiret

Économie[modifier | modifier le code]

Le Pays-Fort est un territoire assez pauvre et peu peuplé qui n'a pas connu un fort développement aux XIXe et XXe siècles.

L'essentiel de son économie repose sur la polyculture (élevage bovin, caprin et cultures d'oléagineux).

Le tourisme se développe autour des chemins de randonnée et des divers sites touristiques du pays. Afin d'augmenter son pouvoir d'attraction touristique, le pays s'est associé avec le pays de Sancerre et la Sologne berrichonne.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Les granges pyramidales sont des granges à base carrée avec un toit triangulaire qui donne une pyramide d'où leur nom.
  • À Assigny : le château de la Vallée ; les communs du XVIe et XVIIe siècles, vastes bâtiments ressemblant à un édifice militaire qui servirent peut-être de garnison ; la grange pyramidale du Joliveau (XVe) est la mieux conservée dans son ensemble originel. Le point culminant Le Faît des Marnes situé à 360 mètres d’altitude ; du point de vue, on embrasse d’un coup d’œil circulaire le bocage du Pays-Fort, le vignoble sancerrois, le sillon ligérien depuis Gien et les contreforts du Morvan et de la Puisaye.
  • À Barlieu : maisons des XVe et XVIIe siècles, en bois, pans de bois et torchis (la métairie du bourg) ; la base de loisirs de Badineau située le long de la Grande Sauldre, composée de deux plans d’eau et d'un réseau de canaux.
  • Au Noyer : château de Boucard. La Gravière, ancienne manœuvrerie, dépendance du château de Boucard, est attestée dès 1450 comme moulin à blé. L'ensemble composé de deux bâtiments à colombage et torchis est conservé dans son état originel ce qui en fait un exemple d'architecture rurale tout à fait exceptionnel.

Histoire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Frédéric Zégierman - Guide des Pays de France (Nord) - Fayard - 1999

Liens externes[modifier | modifier le code]