Vimeuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

la Vimeuse
Illustration
La Vimeuse à Maisnières.
Carte.
La Vimeuse au nord-est du bassin de la Bresle
la Vimeuse sur OpenStreetMap.
Caractéristiques
Longueur 17 km [1]
Bassin 105 km2 [1] ou 94 km2 selon DIREN Haute-Normandie[2]
Bassin collecteur Bresle
Débit moyen 0,3 m3/s (Gamaches) [2]
Nombre de Strahler 1
Organisme gestionnaire EPTB Bresle
Régime pluvial océanique
Cours
Source entre la ferme Herveloy et la Grande Pièce
· Localisation Martainneville
· Altitude 94 m
· Coordonnées 49° 59′ 27″ N, 1° 43′ 07″ E
Confluence Bresle
· Localisation Gamaches
· Altitude 27 m
· Coordonnées 49° 59′ 25″ N, 1° 32′ 25″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche sans
· Rive droite sans
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Somme
Arrondissement Abbeville
Canton Gamaches
Régions traversées Hauts-de-France
Principales localités Gamaches

Sources : SANDRE:« G0160600 », Géoportail, Agence de l'eau Artois-Picardie, DIREN Haute-Normandie, EPTB Bresle

La Vimeuse est une petite rivière, affluent de la Bresle, dont le cours est situé dans le Vimeu, à l'ouest du département de la Somme, dans la région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Longue de 17 km[1] et d'une largeur moyenne de deux mètres, la Vimeuse prend sa source près de Martainneville à 94 mètres d'altitude[3],[4].

Elle poursuit son cours, selon un pente moyenne de 4,4 ‰, en traversant successivement Vismes-au-Val, Frettemeule, Maisnières-en-Vimeu, Visse, Harcelaines, Hélicourt avant de se jeter dans la Bresle en aval de Gamaches, à l'altitude 27 mètres[3],[5].

La Vimeuse, étant dans le département de la Somme, dépend de l'Agence de l'eau Artois-Picardie. Alors que son collecteur, le fleuve côtier la Bresle dépend de l'Agence de l'eau Seine-Normandie.

Canton traversé[modifier | modifier le code]

La Vimeuse prend sa source dans le canton de Gamaches et conflue avec la Bresle dans ce même canton, dans l'arrondissement d'Abbeville.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

La Vimeuse traverse une seule zen hydrographique 'La Vimeuse de sa source au confluent de la Bresle (exclu)' (G016) de 105 km2 de superficie[1]. Ce bassin versant est constitué à 91,87 % de « territoires agricoles », à 5,87 % de « territoires artificialisés », à 2,34 % de « forêts et milieux semi-naturels »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L’« Institution interdépartementale Oise, Seine-Maritime et Somme, pour la gestion et la valorisation de la Bresle », dont le siège est sis à Aumale, est chargée de coordonner actions et projets concernant le fleuve côtier la Bresle et ses affluents. Par arrêté du [6], elle est devenue un Établissement public territorial de bassin (EPTB), organisme reconnu officiellement dans le domaine de la gestion de la ressource "eau" sur le bassin versant[7] et a pour mission principale l’établissement d’un Schéma d’aménagement et de gestion des eaux (SAGE)[8]. L'EPTB a signé un Contrat d’objectifs de gestion de l’eau (COGE), le 20 mai 2008, qui fixe son programme d'actions à finalité environnementale (protection des eaux contre toutes les formes de pollution) et lui permet de bénéficier de subventions du conseil général[9].

Affluent[modifier | modifier le code]

La Vimeuse n'a pas d'affluent référencé.

Rang de Strahler[modifier | modifier le code]

Donc son rang de Strahler est de un.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Son débit est faible, estimé à 0,3 m3/s à Gamaches, en raison d'un bassin versant de superficie réduite (94 km2[2] ou de 105 km2 selon le SANDRE[1]). La vallée, à l'exception des milieux urbanisés, est occupée par des prairies pâturées. Son cours, perturbé par 17 barrages, pour la plupart infranchissables, victime d'une forte sédimentation, n'est guère favorable au développement de l'ichtyofaune[3].

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

La Vimeuse a compté dans le passé près d'une dizaine de moulins. La majorité de ces derniers était destiné à broyer des céréales, mais il existait également un moulin à ciment et un moulin à tourner le bois sur le territoire de la commune de Gamaches[10]. Seul le moulin de Visse, moulin à blé édifié en 1881 et sis à Maisnières, a été préservé ; son remarquable état de conservation lui a valu d'être déclaré édifice protégé au titre des monuments historiques en 1990[11].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - La Vimeuse (G0160600) » (consulté le 9 août 2013)
  2. a b et c DIREN, 2006, « Estimation des débits de références des rivières de Haute-Normandie, p. 10 » (consulté le 8 juin 2008)
  3. a b et c Agence de l'eau Artois Picardie, « La Vimeuse » (consulté le 8 juin 2008)
  4. « Source de la Vimeuse » sur Géoportail (consulté le 6 octobre 2012).
  5. « Confluence de la Vimeuse avec la Bresle » sur Géoportail (consulté le 6 octobre 2012).
  6. Qui sommes-nous ? sur le site de l'EPTB Bresle.
  7. Site du nouvel établissement public territorial de bassin.
  8. Historique du SAGE Bresle sur le site de l'EPTB Bresle.
  9. Le COGE sur le site de l'EPTB-Bresle.
  10. Fédération Française des Amis des Moulins - par Stéphane Mary, « Les moulins de la Vimeuse » (consulté le 8 juin 2008)
  11. Picardie CSTI - Culture Scientifique, Technique et Industrielle, « Le moulin de Visse, Des machines et des hommes (Somme) » (consulté le 8 juin 2008)
Ressources relatives à la géographieVoir et modifier les données sur Wikidata :