Clémentine Beauvais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Clémentine Morgane Mélusine Hécate Beauvais[1]
Description de cette image, également commentée ci-après
Clémentine Beauvais à Varsovie
24 juin 2018
Naissance (29 ans)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français, Anglais
Genres

Œuvres principales

  • La Louve, 2014
  • Les Petites Reines, 2015

Clémentine Morgane Mélusine Hécate Beauvais[1] est une écrivaine française, née le . Elle vit actuellement à Cambridge (Royaume-Uni) où elle est enseignante-chercheuse en sociologie et philosophie de l’enfance à l'Université d'York.

Elle a remporté plusieurs prix en littérature, notamment pour Les Petites Reines.

Biographie[modifier | modifier le code]

Clémentine Beauvais envoie, à 10 ans[n 1], son premier manuscrit à des éditeurs parisiens, sans succès[n 2].

Elle part vivre en Angleterre à 17 ans[n 3] et y vit toujours aujourd'hui. En 2010, sa nouvelle L’étrange cas des deux amours de Jean-Baptiste Robert est primée au Prix du Jeune Écrivain. Elle publie ses premiers livres à l'âge de 21 ans[n 4].

Son livre Songe à la douceur, sorti en 2015, est un roman en vers libre inspiré de l’œuvre d'Alexandre Pouchkine, Eugène Onéguine[2].

En parallèle de l'écriture, et après avoir fait des études à l'Université de Cambridge, elle est, depuis 2016, enseignante-chercheuse en éducation et littérature-anglaise à l'Université de York[n 5].

Elle fait partie de l'association La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse[3] qui vise à promouvoir la littérature jeunesse[4].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Romans pour enfants[modifier | modifier le code]

En anglais[modifier | modifier le code]

  • Sesame Seade Mysteries :
  1. Bibi Scott, détective à roulettes : Chasse au scoop [« Sleuth on Skates »] (trad. de l'anglais par Anne Guitton, ill. Zelda Zonk), vol. 1, Rageot, , 224 p. (ISBN 978-2-700-25312-2).
  2. Bibi Scott, détective à roulettes : Gare aux gargouilles [« Gargoyles Gone AWOL »] (trad. de l'anglais par Anne Guitton, ill. Zelda Zonk), vol. 2, Rageot, , 208 p. (ISBN 978-2-700-25313-9).
  3. (en) Scam on the Cam (ill. Sarah Horne), vol. 3, Hodder Children's Books, , 192 p. (ISBN 978-1-444-91254-8).
  • The Royal Babysitters :
  1. Les Royales Baby-sitters : Les bébés, ça pue ! [« The Royal Babysitters »] (trad. de l'anglais par Amélie Sarn, ill. Becka Moor), vol. 1, Hachette Jeunesse, , 154 p. (ISBN 978-2-011-82516-2).
  2. Les Royales Demoiselles d'horreur [« The Royal Wedding Crashers »] (trad. de l'anglais par Amélie Sarn, ill. Becka Moor), vol. 2, Hachette Jeunesse, , 160 p. (ISBN 978-2-012-25672-9).
  3. (en) The Royal Bake Off (ill. Becka Moor), vol. 3, Bloomsbury Children's Books, , 192 p. (ISBN 978-1-408-86392-3)

En français[modifier | modifier le code]

Collectif[modifier | modifier le code]

Romans pour adolescents[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Clémentine Beauvais, « L’étrange cas des deux amours de Jean-Baptiste Robert », dans Guy Chevalley, L'enfant sur la falaise et autres nouvelles, Buchet-Chastel, (ISBN 978-2-283-02447-8).
  • Clémentine Beauvais, « Le raccourci », dans « Que raconte mon corps ? » Philéas & Autobule N°44, Avril-mai 2015, (ISSN 1782-7485)

Prix littéraires[modifier | modifier le code]

  • L’étrange cas des deux amours de Jean-Baptiste Robert :
    • Prix du Jeune Écrivain 2010
  • Songe à la douceur :
    • Lauréat du prix La voix des blogueurs 2017
  • Les Petites Reines :
    • Meilleur Livre Jeunesse 2015 par le magazine LiRE[5]
    • Lauréat du Prix Millepages 2015, catégorie Roman Ado[6]
    • Lauréat du Prix NRP 2015-2016[7]
    • Lauréat du Prix Sorcières 2016, catégorie Roman Ado[8]
    • Lauréat du Prix Libr’A Nous 2016[9]
  • La Louve :
    • Lauréat du Prix des Incorruptibles 2016, catégorie CE2/CM1[10]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Les Petites Reines a été adapté en pièce de théâtre[11] en 2017, avec une mise en scène de Justine Heynemann[12].

Une adaptation de ce roman est également prévue pour le cinéma[5]. Le groupe Lionceau Film en a acheté les droits[13].

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « […] j’ai expédié mon premier manuscrit à tous les grands éditeurs parisiens à l’âge de dix ans. »À propos…
  2. « […] il n’a jamais trouvé preneur. »À propos…
  3. « […] j’ai décidé d’aller vivre chez eux à l’âge de dix-sept ans pour y étudier à l’université de Cambridge. »À propos…
  4. « C’est en 2010 également que mes deux premiers livres pour enfants sont sortis »À propos…
  5. « Je suis maintenant (depuis 2016) enseignante-chercheuse en éducation et littérature anglaise à l’université de York. »À propos…

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (de) Publications de et sur Clémentine Beauvais dans le catalogue en ligne de la Bibliothèque nationale allemande (DNB)
  2. « Songe à la douceur », sur telerama.fr (consulté le 2 mai 2017)
  3. « Clémentine Beauvais : “Tu as intérêt à te sacrifier car tu es au service des Enfants.” », sur actualitte.com (consulté le 2 mai 2017)
  4. « La Charte des auteurs et illustrateurs pour la jeunesse », sur la-charte.fr (consulté le 6 mai 2017)
  5. a et b « Clémentine Beauvais au salon du livre jeunesse de Montreuil », sur info.arte.tv (consulté le 6 mai 2017)
  6. « Prix Millepages 2015 - La Jeunesse », sur www.millepages.fr (consulté le 10 mai 2017)
  7. « Découvrez la sélection du prix NRP 2015-2016 », sur www.nrp-college.com (consulté le 10 mai 2017)
  8. « Et les lauréats des Prix Sorcières 2016 sont… », sur librairies-sorcieres.blogspot.fr (consulté le 10 mai 2017)
  9. « Libr’à Nous 2017, un prix littéraire décerné par des libraires, pour les lecteurs », sur addict-culture.com (consulté le 6 mai 2017)
  10. « Les Incorruptibles : Clémentine Beauvais », sur www.lesincos.com (consulté le 6 mai 2017)
  11. « Boulogne-Billancourt : les « Petites Reines » se lancent au Carré Belle-Feuille », sur www.leparisien.fr (consulté le 6 mai 2017)
  12. « Les Petites Reines - Présentation du projet », sur www.youtube.com (consulté le 6 mai 2017)
  13. « Prix Littéraire Gavroche De Mûrs - Rencontre Avec Clémentine Beauvais », sur sceno.fr (consulté le 6 mai 2017)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]