Clémentine Beauvais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Clémentine Beauvais
Description de cette image, également commentée ci-après
Clémentine Beauvais à Varsovie
Nom de naissance Clémentine Morgane Mélusine Hécate Beauvais[1]
Naissance (33 ans)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français, Anglais
Genres

Œuvres principales

  • La Louve, 2014
  • Les Petites Reines, 2015
  • Brexit romance, 2018
  • Io. Pour l'amour de Zeus, 2018
  • La Revanche des princesses, 2019
  • Âge tendre, 2020
  • Sainte Marguerite-Marie et moi, 2021

Clémentine Beauvais est une écrivaine et traductrice française, née le . Elle vit actuellement entre Paris et Cambridge au Royaume-Uni où elle est enseignante-chercheuse en sociologie et philosophie de l’enfance à l'Université d'York.

Elle a remporté plusieurs prix en littérature jeunesse, notamment pour son roman Les Petites Reines.

Clémentine Beauvais a également traduit L'Ickabog de J. K. Rowling en français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Clémentine Morgane Mélusine Hécate Beauvais[1] est née le . Elle part vivre en Angleterre à 17 ans. En 2010, sa nouvelle L’étrange cas des deux amours de Jean-Baptiste Robert est primée au Prix du Jeune Écrivain[2]. Elle publie ses premiers livres à l'âge de 21 ans.

Son livre Songe à la douceur, sorti en 2016, est un roman en vers libre inspiré de l’œuvre d'Alexandre Pouchkine, Eugène Onéguine[3].

En parallèle de l'écriture, et après avoir fait des études à l'Université de Cambridge, elle est, depuis 2016, enseignante-chercheuse en éducation et littérature anglaise à l'Université d'York[4]. Son expérience de vie anglaise lui donne envie d'écrire un roman sur le Brexit, intitulé Brexit romance et paru en 2018[4].

Elle fait partie de l'association la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse[5] qui vise à promouvoir la littérature jeunesse[6].

En 2021 paraît aux éditions l'Iconoclaste dans la collection « Iconopop » son premier roman en vers pour adultes : Décomposée, qui s'inspire librement du poème de Charles Baudelaire, Une Charogne[7].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Romans pour enfants[modifier | modifier le code]

En anglais[modifier | modifier le code]

  • Sesame Seade Mysteries :
  1. Bibi Scott, détective à roulettes : Chasse au scoop [« Sleuth on Skates »] (trad. de l'anglais par Anne Guitton, ill. Zelda Zonk), vol. 1, Paris, Rageot, , 224 p. (ISBN 978-2-7002-5312-2).
  2. Bibi Scott, détective à roulettes : Gare aux gargouilles [« Gargoyles Gone AWOL »] (trad. de l'anglais par Anne Guitton, ill. Zelda Zonk), vol. 2, Paris, Rageot, , 208 p. (ISBN 978-2-7002-5313-9).
  3. (en) Scam on the Cam (ill. Sarah Horne), vol. 3, Hodder Children's Books, , 192 p. (ISBN 978-1-4449-1254-8).
  • The Royal Babysitters :
  1. Les Royales Baby-sitters : Les bébés, ça pue ! [« The Royal Babysitters »] (trad. de l'anglais par Amélie Sarn, ill. Becka Moor), vol. 1, Vanves, Hachette Jeunesse, , 154 p. (ISBN 978-2-01-182516-2).
  2. Les Royales Demoiselles d'horreur [« The Royal Wedding Crashers »] (trad. de l'anglais par Amélie Sarn, ill. Becka Moor), vol. 2, Vanves, Hachette Jeunesse, , 160 p. (ISBN 978-2-01-225672-9).
  3. (en) The Royal Bake Off (ill. Becka Moor), vol. 3, Bloomsbury Children's Books, , 192 p. (ISBN 978-1-4088-6392-3)

En français[modifier | modifier le code]

  • La Plume de Marie (ill. Anaïs Bernabé), Saint-Mandé, Talents Hauts, coll. « Livres et égaux », , 120 p. (ISBN 978-2-36266-027-6).
  • La Louve (ill. Antoine Déprez), Bruxelles, Alice Jeunesse, coll. « Histoires comme ça », , 40 p. (ISBN 978-2-87426-213-5).
  • Carambol'Ange : L'affaire Mamie Paulette (ill. Eglantine Ceulemans), Paris, Sarbacane, coll. « Pépix », , 215 p. (ISBN 978-2-84865-766-0).
Beauvais à la 20e Foire internationale de Moscou Non/fiction 2018

Collectif[modifier | modifier le code]

Romans pour adolescents[modifier | modifier le code]

Romans pour jeunes adultes[modifier | modifier le code]

Romans pour adultes[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Clémentine Beauvais, « L’étrange cas des deux amours de Jean-Baptiste Robert », dans Guy Chevalley, L'enfant sur la falaise et autres nouvelles, Buchet-Chastel, (ISBN 978-2-283-02447-8).
  • Clémentine Beauvais, « Le raccourci », dans « Que raconte mon corps ? » Philéas & Autobule n°44, avril-mai 2015, (ISSN 1782-7485)

Essais[modifier | modifier le code]

  • (en) Clémentine Beauvais, Complete Writing for Children Course, Teach yourself, (ISBN 978-1-4718-0440-3)
  • (en) Clémentine Beauvais, The Mighty Child:Time and power in children's literature, John Benjamin's Publishing Company, (ISBN 978-9-0272-0158-4)
  • (en) Clementine Beauvais et Maria Nikolajeva, The Edinburgh Companion to Children's Literature, Edinburgh University Press, , 500 p. (ISBN 978-1-4744-1463-0)

Récits[modifier | modifier le code]

Traductions[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Les Petites Reines a été adapté en pièce de théâtre[19] en 2017, avec une mise en scène de Justine Heynemann[20].

Une adaptation de ce roman est également prévue pour le cinéma[10]. Le groupe Lionceau Film en a acheté les droits[21].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (de) « Publications de et sur Clémentine Beauvais », dans le catalogue en ligne de la Bibliothèque nationale allemande (DNB).
  2. a et b Fiche de Clémentine Beauvais, sur le site officiel du Prix du jeune écrivain, pjef.net.
  3. « Songe à la douceur », sur telerama.fr (consulté le )
  4. a b et c « Clémentine Beauvais, l’écrivaine qui fait du Brexit une comédie romantique », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. « Clémentine Beauvais : “Tu as intérêt à te sacrifier car tu es au service des Enfants.” », sur actualitte.com (consulté le )
  6. « La Charte des auteurs et illustrateurs pour la jeunesse », sur la-charte.fr (consulté le )
  7. « Clémentine Beauvais, Décomposée », sur trames.xyz
  8. Clémentine Beauvais, Ameline, joueuse de flute, Alice jeunesse, , 48 p. (ISBN 978-2-87426-335-4)
  9. Laurence Houot, « "La pouilleuse", roman jeunesse glaçant pour éveiller les consciences », sur francetvinfo.fr, .
  10. a et b « Clémentine Beauvais au salon du livre jeunesse de Montreuil », sur info.arte.tv (consulté le )
  11. « Prix Millepages 2015 - La Jeunesse », sur www.millepages.fr (consulté le )
  12. « Découvrez la sélection du prix NRP 2015-2016 », sur www.nrp-college.com (consulté le )
  13. « Et les lauréats des Prix Sorcières 2016 sont… », sur librairies-sorcieres.blogspot.fr (consulté le )
  14. « Libr’à Nous 2017, un prix littéraire décerné par des libraires, pour les lecteurs », sur addict-culture.com (consulté le )
  15. « Honour List » 2016, sur le site officiel ibby.org.
  16. « Les Incorruptibles : Clémentine Beauvais », sur www.lesincos.com (consulté le )
  17. Lauréats du Prix Enfantaisie, sur le site ricochet-jeunes.org.
  18. Lauréats du Prix Unicef de littérature jeunesse, sur le site ricochet-jeunes.org.
  19. « Boulogne-Billancourt : les « Petites Reines » se lancent au Carré Belle-Feuille », sur www.leparisien.fr (consulté le )
  20. « Les Petites Reines - Présentation du projet », sur www.youtube.com (consulté le )
  21. « Prix Littéraire Gavroche De Mûrs - Rencontre Avec Clémentine Beauvais », sur sceno.fr (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]